En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Tous les jours à 7h20 jusqu'aux élections européennes, Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, apporte sur RMC son éclairage de l'actualité politique européenne.
 

Les élections européennes arrivent à grands pas. Elles auront lieu dans moins d'un mois. En attendant, RMC vous propose de découvrir tous les jours jusqu'au 25 mai la chronique de Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Loreliel
    Loreliel     

    Soit mr Quatremer est ignorant du fonctionnement du l’UE (travaillant à Bruxelles sur les questions européennes j’ai du mal à la croire) soit il fait preuve de la plus parfaite malhonnêteté intellectuelle.
    Faire croire aux auditeurs que le rachat d’Alstom est lié à une politique ultra-libérale des commissaires européens et qu’il suffirait de désigner un commissaire ou des députés plus sensibles aux intérêts nationaux pour faire changer les choses est parfaitement mensonger.
    Si Général Electric peut racheter Alstom c’est en vertu des articles 63 et 32 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne qui empêchent tout contrôle des mouvements de capitaux entre les pays membres de l’UE mais aussi avec les pays tiers. La seule possibilité pour éviter ce genre de chose est de modifier ces traités. Or, et mr Quatremer ne vous le dira jamais, il faut une décision de l’UNANIMITE des pays membres de l’UE pour changer la moindre virgule. C'est-à-dire que même si les français élisaient uniquement des députés du même bord politique il leur faudrait convaincre tous les autres pays de les suivre dans cette voie. Dans les faits c’est impossible.
    Quels que soient les députés élus le 25 mai et quel que soit le commissaire désigné par la France les fonds de pensions américains, les milliardaires du Quatar ou les géants chinois pourrons toujours racheter la France par appartements. Et mr Montebourg pourra toujours s’agiter devant les caméras pour faire croire qu’il fait quelque chose.
    Donc je ne fais pas comme mr Bourdin je ne remercie pas mr Quatremer pour ses explications qui relèvent de la pure désinformation.

  • murciurai
    murciurai     

    Grosso modo ça signifie que Bouygues vend ALSTOM pour ne pas perdre sa fortune , a bin bravo !!! Vive l'Europe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire