François Fillon

Les Républicains

Ancien Premier ministre, candidat de Les Républicains

François Fillon : sa biographie

Elu de la Sarthe, député de Paris et plusieurs fois ministre, François Fillon a surtout été le chef du gouvernement sous la présidence de Nicolas Sarkozy pendant 5 ans, avant de soutenir sa candidature à la présidentielle de 2012. Il échoue ensuite à prendre la tête de l'UMP lors de l'élection interne de 2012 face à Jean-François Copé. Un scrutin qui laissera la droite longtemps divisée.

A l'occasion de la primaire de la droite, il s'est imposé à la faveur d'une fin de campagne canon. Outsider, mais loin des favoris Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, François Fillon s'est finalement imposé très clairement, lors d'un second tour face au maire de Bordeaux.

Lancé dans la course très tôt, il affirme être un "candidat qui veut proposer un projet de rupture et de progrès". Son programme économique, libéral, préconise une maitrise stricte des dépenses publiques, veut atteindre 110 milliards d'économies en cinq ans, la suppression des 35 heures et de l'ISF ainsi que celle de la retraite à 65 ans.

Sur les sujets sociétaux comme l'éducation, il propose notamment de "réécrire les programmes d'histoire avec l'idée de les concevoir comme un récit national" et souhaite "imposer" aux musulmans de France "les règles communes qu'ont acceptées les chrétiens et les juifs". Pas question cependant de durcir les règles de la laïcité.


Dernières actualités

Le programme de François Fillon

Economie
  • Alléger l'impôt sur les sociétés
  • Transformer le CICE en baisse des charges patronales
  • Instituer la liberté de candidature au premier tour des élections professionnelles
  • Mettre fin à la durée légale du travail à 35 heures et laisser chaque entreprise négocier
  • Réduire l'impôt des particuliers de 30% du montant investi dans une PME, jusqu'à 1 M€ pour un couple
  • Relever progressivement le plafond du quotient familial à 3 000 euros pour réduire l'impôt sur le revenu
  • Transformer le RSI en Caisse de Protection des Indépendants
  • Alléger les charges sociales et autres impôts sur la production de 25 Mds€
  • Mettre en place un abattement forfaitaire généralisé des cotisations sociales salariées
  • Supprimer l'ISF dès 2018
  • Mettre en place un taux unique d'imposition des revenus du patrimoine à 30%
Agriculture
  • Transformer la déduction pour aléas en "compte épargne " alimenté librement pendant les années de bonne récolte
  • Réformer le droit de la concurrence et appliquer systématiquement la préférence communautaire
  • Abroger par ordonnance toutes les normes ajoutées à la réglementation européenne
  • Simplifier le droit des entreprises agricoles pour laisser les agriculteurs choisir librement leur forme juridique
Europe
  • Doter la zone Euro d'un directoire politique, composé de chefs de gouvernement se réunissant tous les trois mois
  • Créer un Secrétariat Général de la zone Euro qui assurera le suivi et la gestion de la zone économique
  • Garantir l'accès réciproque aux marchés publics et le respect des normes environnementales et sociales
  • Concentrer l'exercice des compétences européennes sur quelques domaines fondamentaux
Institutions
  • Réduire le nombre de parlementaires, à environ 400 députés et 200 sénateurs
  • Obliger la publication des liens de parenté entre les parlementaires et les collaborateurs
Questions internationales
  • Rétablir un dialogue et des relations de confiance avec la Russie
  • Prolonger les actions au Sahel tout en renforçant la formation et le soutien aux armées africaines
  • Engager un dialogue franc avec l'Arabie saoudite et le Qatar sur l'appui, direct ou indirect, au fondamentalisme islamique
  • Établir, en tant qu'allié loyal et indépendant, un dialogue exigeant avec les Etats-Unis
Sécurité
  • Rétablir l'universalité des allocations familiales
  • Interdire la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules et la GPA à tous
  • Réserver l'adoption plénière aux couples de sexe différent
  • Réintroduire la liberté dans le recours au congé parental
Culture
  • Préserver, au niveau européen, la notion d'"exception culturelle"
  • Demander un nombre minimum de représentations aux spectacles subventionnés
  • Préserver la rémunération de la création en confortant l'Hadopi
  • Préserver le régime des intermittents du spectacle
Education
  • Commencer la scolarité obligatoire à cinq ans
  • Réécrire les programmes d'histoire et de français du collège sous l'autorité d'académiciens
  • Laisser les collectivités territoriales décider de l'organisation du temps scolaire à l'école primaire
  • Instituer une tenue vestimentaire spécifique à l'établissement pour les élèves de l'école et du collège
  • Confier aux chefs d'établissement du second degré la possibilité de recruter les professeurs et personnels de l'établissement
  • Revaloriser les traitements des enseignants, avec une part de rémunération au mérite
  • Laisser la liberté aux universités de définir elles mêmes les règles d'admission en master
  • Assouplir le recours au statut de " grand établissement "
Emploi
  • Redresser les comptes de l'Unédic et engager le remboursement de ses 40 Mds€ de dettes
  • Encourager la reprise d'activité en introduisant la dégressivité des allocations
  • Supprimer les emplois d'avenir et les contrats de génération
  • Sécuriser les parcours professionnels en permettant à chaque Français de bénéficier d'un "capital formation"
  • Augmenter progressivement le temps de travail dans la fonction publique à 39 heures hebdomadaires
  • Remplacer un départ d'agents publics sur deux, ce qui permettra de réduire de 500 000 le nombre d'emplois publics en 5 ans
  • Maintenir l'enveloppe des aides fiscales et sociales destinées aux particuliers-employeurs pour les emplois familiaux
  • Lier le versement de l'allocation sociale unique à un engagement individuel à se former et à rechercher un emploi.
Environnement
  • Éliminer les énergies fossiles de la production d'électricité, en fixant un prix plancher de la tonne de carbone de 30 euros
  • Moderniser le parc nucléaire pour en prolonger la durée d'exploitation
  • Généraliser la formule du chèque-énergie à la place des tarifs sociaux de l'énergie
  • Intégrer un volet de protection des océans face à la pêche intensive
Immigration
  • Augmenter le budget de Frontex
  • Réformer les accords de Schengen : expulser systématiquement de l'espace Schengen tout étranger reconnu coupable d'un crime ou d'un délit
  • Inscrire dans la Constitution le principe de quotas fixés par la loi, plafonnant le nombre de titres de séjour pouvant être délivrés chaque année.
  • Ne verser les prestations d'allocations familiales ou d'aide au logement qu'à ceux qui résident régulièrement en France depuis plus de 2 ans
  • Renégocier les accords du Touquet
  • Supprimer l'Aide Médicale d'Etat et la remplacer par une dispense de frais de santé limitée à la prise en charge des mineurs, des urgences et des maladies infectieuses
  • Porter à 8 ans la durée minimale de résidence en France pour être naturalisé
  • Durcir les conditions d'acquisition de la nationalité française
Laïcité
  • Rendre obligatoire pour toute religion la constitution d'association cultuelle pour la gestion des lieux de culte
  • Créer un statut de Fondation à objet religieux pour que les dons et legs de personnes privées soient transparents
Logement
  • Supprimer l'encadrement des loyers et créer un bail homologué qui accordera des avantages fiscaux supplémentaires au propriétaire
  • Accélérer la procédure d'expulsion en cas de non-paiement du loyer
  • Baisser le plafond de ressources pour l'accès au logement social
  • Assouplir les règles de plancher du nombre de logements HLM
Retraites
  • Faire passer progressivement l'âge légal de la retraite à 65 ans
  • Poursuivre l'harmonisation des règles entre les régimes publics et privés
  • Abroger le compte pénibilité
  • Revaloriser de plus de 300€ les petites retraites de moins de 1000€ et de 10% les petites pensions de réversion
Santé
  • Rembourser une consultation de prévention tous les deux ans pour tous les Français
  • Régionaliser le numerus clausus pour s'adapter aux besoins des territoires en matière de présence médicale
  • Ramener l'assurance maladie à l'équilibre d'ici à 2022 en faisant 20 Mds€ d'économies en 5 ans
  • Mettre en œuvre un 4ème "plan autisme"
  • Abroger l'article 83 de la loi Touraine sur l'obligation d'appliquer le tiers payant
  • Viser un "reste à charge" zéro pour les dépenses de santé les plus coûteuses pour les ménages d'ici 2022
Défense
  • Allouer 2% du PIB pour le budget de la Défense
  • Stabiliser les effectifs de nos armées et en particulier de la force opérationnelle terrestre à 77.000 soldats
  • Mutualiser avec nos partenaires européens et en priorité avec l'Allemagne le financement des opérations extérieures
  • Faire croître significativement la réserve opérationnelle
Sécurité et Justice
  • Recruter 5.000 agents des forces de l'ordre et redéployer sur le terrain 5.000 policiers ou gendarmes
  • Construire 16.000 places de prison
  • Rétablir les peines planchers en cas de récidive et fixer des peines minimales pour les crimes et délits les plus graves
  • Limiter l'aménagement des peines à celles inférieures à un an
  • Interdire, après déchéance de nationalité, à tout Français parti combattre à l'étranger dans les rangs terroristes de rentrer sur le territoire national
  • Expulser du territoire national les étrangers proches des réseaux terroristes
  • Poursuivre l'armement de la police municipale
  • Renforcer les moyens humains (300 postes) et le budget de fonctionnement de la Justice (1.5 Mds€)
  • Généraliser le recours à la tentative préalable de conciliation et dé-judiciariser les contentieux sociétaux
  • Adopter le principe d'un Tribunal de grande instance par département

Sondages

François Fillon : son actualité

Ailleurs sur le web