En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon
 

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon dévoile ce jeudi sa réforme de l'éducation prioritaire. Elle visera notamment à développer les réseaux d'éducation prioritaire.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • lillois
    lillois     

    la solution c'est renvoyer ces gens dans leur pays dont ils connaissent la langue et la religion

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Bjr Erwan75, je pertage totalement votre analyse de la situation qui devient dramatique. Pour nous en sortir il faut diminuer le nombre de fonctionnaire drastiquement dès aujourd'hui. je veux un futur pour mes enfants et non des prestations sociales.....

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Bjr, Valgego, Jojobo, entièrement d’accord avec vous.

  • erwan75
    erwan75     

    Les charges de personnel (rémunérations et charges sociales des fonctionnaires) absorbent 31% du budget de l'État (hors charges de la dette et pensions de retraite). Sans maîtrise des effectifs et des rémunérations des fonctionnaires, la France ne pourra pas stabiliser les dépenses de l'État et encore moins la réduire). Avec la RGPP la majorité précédente qui l'avait bien compris, avait commencé à réduire la masse salariale de l'état (pendant que les collectivités locales, essentiellement à gauche, embauchaient massivement), sitôt arrivé au pouvoir, les socialistes se sont empressés à faire l'inverse et réembaucher des fonctionnaires par dizaines de milliers ... bref, ça part dans tous les sens ... il est de plus en plus flagrant qu'ils improvisent au fur et à mesure ... aux rais du contribuable ...

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Des sous, toujours des sous... Mais jamais de cerveau, de ce qui manque le plus.

  • jojobo
    jojobo     

    @valpego : bien dit, et je rajouterai l'endoctrinement au berceau .

  • erwan75
    erwan75     

    ou la fuite en avant ... :)))

  • valgego
    valgego     

    EXACT , la paupérisation intellectuelle et le nivellement vers le bas , sont les ingrédients nécessaires à l'épanouissement de toutes les dictatures .

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    la politique de cet imposteur est le lissage de tous nos enfants dans la médiocrité ! Et surtout à grand frais payé par les classe moyennes et d'une dette que enfle et qui sera le cadeau que l'on laissera à nos enfants

  • missp
    missp     

    Mon père me disait souvent : "tu prends un âne, tu lui coupes les oreilles, ça ne fera pas un cheval de course." Les politiciens, c'est pareil. Ça extrapole, ça réforme, mais ils n'ont aucune réalité du terrain... Donc toute action est inefficace...

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire