En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
EDITO - Petroplus : le compte à rebours de Montebourg
 

Colère des 470 salariés de Petroplus à Petit-Couronne : les cinq offres de reprise de la raffinerie ont été rejetées en l’état. Est-ce la chronique de la mort annoncée du site pétrolier ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Manu11
    Manu11     

    La bande de nos gouvernants avec le petit gros à sa tête est vraiment d'une nullité insoupsonnée, incompétente, naîve. vivement une équipe d'experts afin de mettre de l'ordre dans notre pays et tous les politiques de tout bord EN ENFER.

  • petrusva
    petrusva     

    il y a les politiques des discours des promesses de l autre coté des investisseurs et des patrons les socialistes ont diabolisés les patrons voleurs soi disant les politiques ne prennent pas de risques pas de caution sur leur bien pas d'hypotheque juste de la parole et a la fin du mois une paie qui tombe les ouvriers se font berner comme des enfants

  • lafouine
    lafouine     

    vous vous êtes fait roulé dans la farine pauvres naïfs! Normal 1er n'a aucun pouvoir! les promesses n'engagent que ceux à qui on les fait!!!! faut pas croire au père Noel même s'il s'appelle FRANCOIS!!!

  • Aramis
    Aramis     

    Aurait on plié sous les pressions des ultra libéraux de Bruxelles ?

Votre réponse
Postez un commentaire