En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Achilli, Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV.
 

Les projets de loi de moralisation de la vie publique française divisent la classe politique toute entière…

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • stargate
    stargate     

    le français moyen adorent les magouilles de la gauche et de la droite ,ils revotent a droite et en 2014 sa sera pareil !

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    LA FRANCE CROULE SOUS LES ÉLUS. Quand les parlementaires réduiront significativement le millefeuille, le nombre d’élus, les indemnités (dont certaines sont non imposables), les avantages en nature, les privilèges, les facilités, les retraites avantageuses apparentées aux régimes particuliers, le cumul des mandats, etc. … qu’ils se sont octroyés depuis des générations d’élus! ils redeviendront crédibles pour l'instant ce n'est pas le cas

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    @ Minus - Dignité ? Où ça ?

  • vobulis
    vobulis     

    on s'en fout : cahuzac n'a pas eu de chance, il s'est fait pincer : mais soyons sûrs : ils sont TOUS corrompus !!! (aucun parti pour rattraper l'autre) les marches du pouvoir amène à la connaissance des astuces pour être un voyou sans le paraitre...

  • DirDir
    DirDir     

    Dignité, peau de z... Oui!

  • MINOS
    MINOS     

    un peu de dignité !

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Z'étaient bien peinardes toutes ces quiches inefficaces, quand leurs turpitudes étaient écrasées, consanguinité oblige ! Cahuzac n'est que le petit doigt de l'arbre qui cache la forêt, dix sept se bousculaient à sa succession, un "métier" qui doit être dur... La preuve, à 90 balais ils sont encore là, le teint à peine rosé, nos pourris.

Votre réponse
Postez un commentaire