En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault (photo d'illustration).
 

Le limogeage de la ministre de l’Écologie n'a pas arrangé des relations déjà délicates au sein de la majorité. Si les ministres EELV ont finalement décidé de rester au gouvernement, plusieurs dossiers continuent de coincer.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Le General
    Le General     

    Intéressant article.
    Ils ont envie de creuser comme des taupes et de tout saloper.
    Le limogeage de Delphine Batho prend également une autre dimension.

    “Pour le ministère de l’Ecologie, qui défend la loi de 2011, la procédure aurait dû s’arrêter là. Mais les juges de Cergy-Pontoise n’ont pas suivi son avis et ont estimé, en mars 2013, que la question méritait d’être transférée vers la plus haute instance administrative française : le Conseil d’État.”
    Donc c’est une décision politique car l’indépendance de la justice… spécialement sur les questions économique et énergétiques, cela n’existe pas.

  • Le General
    Le General     

    Intéressant article.
    Ils ont envie de creuser comme des taupes et de tout saloper.
    Le limogeage de Delphine Batho prend également une autre dimension.

    “Pour le ministère de l’Ecologie, qui défend la loi de 2011, la procédure aurait dû s’arrêter là. Mais les juges de Cergy-Pontoise n’ont pas suivi son avis et ont estimé, en mars 2013, que la question méritait d’être transférée vers la plus haute instance administrative française : le Conseil d’État.”
    Donc c’est une décision politique car l’indépendance de la justice… spécialement sur les questions économique et énergétiques, cela n’existe pas.

  • tramerien
    tramerien     

    quel gouvernement...des nuls dans tous les domaines....quand je pense qe nous sommes gouvernés par des inccapables....la France est dans une drôle de situation...je ne pensais pas voir ça dans ma vie....plus jeune je quitterai ce pays sans hésitation......pauvre France....et qui trinque toujours les mêmes...le peuple...

  • Le General
    Le General     

    La fracturation hydraulique à nouveau autorisée en septembre !!!!

















    le rapporteur du Conseil d’Etat a jugé la plainte d’un pétrolier digne d’être examinée par le Conseil constitutionnel. Ce sinueux chemin juridique pourrait déboucher sur le retour de cette technique controversée.



    L’interdiction de la fracturation hydraulique ne tient plus qu’à un fil. Ou plutôt à un simple avis du Conseil Constitutionnel.Depuis la loi Jacob du 13 juillet 2011, l’utilisation de cette technique d’extraction du gaz de schiste, la seule jugée crédible à ce jour mais dangereuse pour l’environnement.

Votre réponse
Postez un commentaire