En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un carte électorale et un bulletin de vote, ce n'est pas pour tout de suite pour les étrangers résidant en France
 

Après les propos de Manuel Valls, nombre de voix politiques et associatives se sont élevées pour dénoncer un renoncement à octroyer le droit de vote des étrangers comme promis par François Hollande. Surtout, si le combat politique était complexe, une partie de la gauche regrette le manque de volonté d'imposer l'idée dans la société.  

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • C J P
    C J P     

    Trêve de comédie, car derrière cette annonce si bien mise en musique par les médias, Manuel Valls a bien mieux dans sa manche. Le meilleur substitut au droit de vote des étrangers et qu’il entend encore accélérer : « Le vrai sujet est de renouer avec la naturalisation ». Comme s’il n’avait jamais rompu avec ! Lui qui, pour accélérer le nombre des naturalisations, demandait dans une circulaire à tous les préfets de France en 2012 de revenir sur les critères « discriminants » mis en place par son prédécesseur, Claude Guéant.

    Manuel Valls veut un nouvel assouplissement des conditions de naturalisation pour les étrangers qui résident en France depuis plus de cinq ans. « Pour voter, devenez Français ».

    Faciliter les démarches de naturalisation et assouplir les critères en pleine submersion migratoire alors que les clandestins entrent sur notre territoire par paquets de mille, relève de la plus haute trahison et d’une braderie de notre nationalité sans précédent. Tous Français dans cinq ans ?
    Bravo, Valls, le changement de peuple et de civilisation est bien plus certain et acquis comme cela qu’en passant par les urnes.

  • domeo
    domeo     

    La gauche extrême devient inaudible tant elle est dans une autre sphère !!!

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    La gauche de la gauche n'existe pas

Votre réponse
Postez un commentaire