En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Drian: "si les otages avaient été tués, les ravisseurs l'auraient fait savoir"

Mis à jour le
"Nous utiliserons tous les moyens pour les libérer", a indiqué Jean-Yves Le Drian au sujet des otages français au Sahel, ce mardi.
 

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué avoir "des informations" sur la localisation des otages français retenus au Sahel, sur BFMTV et RMC, ce mardi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • leane
    leane     

    Il change d'avis comme le vent...Si seulement une rafale pouvait l'emporter!

  • leane
    leane     

    Un vrai spécialiste ce type!

  • la gratouille
    la gratouille     

    Entre la mort des chefs djihadistes et le sort des otages le gouvernement français adopte une posture faite quelques vérités, de bluff, de rétention d'informations et de mensonge.C'est tout à fait compréhensible dans une communication de guerre.De là à s'en satisfaire et à le croire....?

  • Carambar
    Carambar     

    ces 7 otages sont "rien" - des quidam anonymes sans importance parmi 67 millions de français !!!!! pourquoi en faire un plat ???? a (100 syriens meurent par jour (hommes femmes enfants) - les laisser crever et ne pas payer les islamistes !!! basta

  • valgego
    valgego     

    Quand je pense que le même gouvernement recommande de ne pas commenter ,pour ne pas compromettre la vie des otages , et que les ministres essaient par tous les moyens de se rendre intéressants avec des supputations dignes des prévisions météos..........Le même se montre prudent pour la mort des chefs terroristes facilement contrôlable lorsque l'on occupe le terrain ..........et rasséréné sur le sort des otages , dont il ignore tout ,à croire que les terroristes lui confient leurs intentions ,on ne sait pas ,on ne sait plus ,........commenter les faits que l'on ne maitrise pas, lorsque l'on est responsable , n'était déjà pas de la meilleure opportunité ,commenter les intentions , est loin de relever de la réserve que l'on attend du premier responsable de la grande muette ,.........un caporal se montrerait plus circonspect .

  • valeriebelle
    valeriebelle     

    Fantastique!-Ce ministre(?).......est "BRIAN"(sic)............au moins autant .......que le "GRAND GOUROU" du moment.PAUVRE FRANCE

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    traduction : on fait des mouvements de manches et de la langue de bois, mais on n'est pas foutu de savoir quoi que ce soit !

  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    Quant ce sera trop tard il ne faudra pas sortir l'argument de refus de négociation sous la menace, ou de la monstruosité (même si elle est réelle) des preneurs d'otages!

  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    95% du Mali est "sous contrôle" des armées de nos colonies africaines, maintenant il faudrait peut être se bouger le cul pour nos otages au lieu de continuer à se compromettre au fin fond du sahara pour assurer la sécurité de ses amis despotes du Mali et du Niger, entrainer l'armée française ou se faire une démonstration de force devant la Chine ou les Usa.

  • sanguin
    sanguin     

    Ces terroristes n'ont aucun intérêts à dire s'ils ont exécuté les otages!!Même s'ils l'ont fait!!!!!Vu la dégelée qu'ils subissent!!!!!Le risque, c'est que les otages ne soient plus une monnaie d'échange et que ces terroristes s'en séparent par vengeance!!!Une chose est certaine et la "palisse" en aurait dit autant, s'ils ne sont pas morts, ils sont vivant!!!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire