En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Julien Dray
 

Le conseiller régional d'Ile-de-France, proche de François Hollande, est l'invité dimanche de BFM Politique. Julien Dray est notamment revenu sur la question de la primaire à gauche avant la prochaine présidentielle mais aussi sur les sondages qui font de Manuel Valls et d'Emmanuel Macron les favoris en vue de 2017.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    Repris de justice !

  • douxréveur
    douxréveur     

    hollande va se prendre une tolle...

    la primaire ce sera le 1 er tour...
    hollande a tellement arnaqué sa gauche...
    que mélenchon devrait faire un bon score...

    le coup du vote utile pour lutter contre le fn...
    c'est fini ...
    à force de tirer sur la corde elle casse..............."naturellement"!!

  • francinette
    francinette     

    La ficelle est tellement grosse qu’on ne peut pas être dupe de la manoeuvre.

    Manuel Valls n’arrête pas de dire que François Hollande est le “candidat naturel” de la gauche, et on pouvait lire ceci concernant Emmanuel Macron dans un article mis en ligne hier : «un "ami" du ministre, cité dans un article du Figaro, affirmait qu’il songerait à briguer l’Elysée, sans pour autant dépasser le "candidat naturel". François Hollande, donc.»

    Ce qui veut donc dire que ni Emmanuel Macron, ni Manuel Valls ne pourraient être candidats à cette soi-disant “primaire de toute la gauche” dont parle Julien Dray. En conséquence de quoi, le choix se limiterait à François Hollande et des candidats issus de la gauche de la gauche, de l’extrême gauche et des Verts de Cécile Duflot. Et si François Hollande sortait vainqueur de cette primaire, il pourrait alors se revendiquer être, non plus le candidat naturel, mais candidat élu pour l’élection présidentielle 2017.

    Je reste sur mon idée : François Hollande doit renoncer à un second mandat présidentiel, et ce n’est qu’après ça que pourrait se tenir une primaire de la gauche digne de ce nom, une primaire à laquelle Emmanuel Macron et manuel Valls pourraient donc eux aussi être candidats, une primaire où les dés ne seraient pas pipés d’avance !

  • difrala
    difrala     

    DRAY encore à côté ... , il n'y a que des " primaires " à gauche !

  • titfrançais
    titfrançais     

    Hollande vaut pas un clou, comme toute la gauche d'ailleurs ! en 2017 ils seront plus qu'un mauvais souvenir. et ca recommencera avec la droite toujours et encore.. le ping-pong de politicars corrompu jusqu'à la moelle..Tout le monde a peur personne n'ose. Tout le monde va le regretter et c'est très bien comme ca.

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    Le train de vie luxueux de Julien Dray Tracfin, la cellule antiblanchiment du ministère des Finances, a relevé que les "paiements réalisés" par le député socialiste Julien Dray avec sa carte bancaire "depuis la mi-décembre 2005 s'élèvent, pour les seuls flux supérieurs à 500 euros, à 313 180,56 euros", selon des extraits de son rapport publiés mercredi dans L'Est républicain. Dans son rapport, Tracfin émet en outre son "interrogation" quant aux "contreparties" obtenues par les émetteurs des chèques dont M. Dray est au final bénéficiaire.

    Julien Dray est l'objet d'une enquête préliminaire ouverte le 10 décembre par le parquet de Paris pour abus de confiance à la suite d'un signalement de Tracfin portant sur des mouvements de fonds suspects à partir de comptes de l'association Les Parrains de SOS Racisme et de l'organisation lycéenne Fidl, depuis janvier 2006.

    Les enquêteurs soupçonnent l'élu, âgé de 53 ans, d'avoir bénéficié d'une partie de ces sommes, évaluées au total à 351 027 euros.
    18 500 euros chez l'horloger Breguet

  • laurentgantner
    laurentgantner     

    ‎François Hollande peut toujours être le candidat du versant majoritaire de la ‎Gauche française, à condition qu'il soit « sortant » ou « renouvelé » par un successeur, qui s'opposera, dans une Primaire de la Gauche ou au 1er Tour de la ‎Présidentielle 2017, au candidat du versant minoritaire de la Gauche française Altermondialiste - Anticapitaliste - Révolutionnaire et Antifasciste ; Communiste et Anarchiste, capable de renverser la « Direction majoritaire » pour la transformer en émergence minoritaire de ‎Gouvernement... Pour cela la notion de « Révolution citoyenne » est très intéressante à plus d'un titre car elle devrait présupposer d'être en capacité de proclamer le Gouvernement qu'elle instituera pour légitimer son potentiel de transformation directionnelle du versant minoritaire sur le versant majoritaire pour insuffler la plus large des dynamique... Dans la logique des disponibilités, cela donnerait aujourd'hui, à partir de la théorie des ensembles, une sorte de triade Mélenchon à Matignon, Eva Joly à Bercy (Finances - Budget - Économie) et Noël Mamère à l'Élysée... À chaque fois vouloir plus, les prétendus « empereurs » du versant minoritaire de la Gauche française ne parviennent qu'à le faire disparaître en partis politiques effectifs à même pas 4% chacun qui se prennent pour les défenseurs du Peuple mais ce n’est pas pour autant qu’ils devraient fermer leur gueule !

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    Nouvelle affaire embarrassante pour le Parti socialiste. Le député Julien Dray, 44 ans, ancien leader étudiant et cofondateur de SOS-Racisme, a été entendu par la brigade financière, au début de novembre, dans le cadre d'une enquête préliminaire ordonnée par le parquet de Paris. Les policiers s'interrogent sur l'achat, par l'élu de l'Essonne, en 1997, d'une montre en platine de 250 000 francs. Ils s'intéressent en particulier aux 150 000 francs que Julien Dray a versés au comptant afin d'acquérir cette montre, les 100 000 francs restants ayant été réglés par carte bancaire.

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    Julien Dray doit à son tour être entendu par la brigade financière dans les prochains jours le procureur de Paris, Jean-Claude Marin, avait souligné dans un communiqué les «détournements de fonds commis à des fins apparemment personnelles au préjudice des associations Les parrains de SOS-Racisme et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) Un ancien des instances de l'association rappelle qu'un chèque adressé à SOS-Racisme n'avait par exemple jamais été encaissé mais était resté longtemps encadré dans le bureau du trésorier. Il s'agissait de celui qu'avait signé de sa main François Mitterrand à l'issue d'un dîner de l'association dans les années 1980. Quatorze chèques libellés aux «Parrains» avaient initialement été transmis aux policiers par Tracfin. 35 000 euros d'un grand patron, sympathisant de l'association antiraciste, 35 000 euros d'une chaîne de télévision qui avait retransmis le concert «Touche pas à mon ADN

  • grognon
    grognon     

    je ne comprends pas qu'on invite un tel individu avec son passé louche, je ne vois pas ce qu'il amène à la France. Les médias devraient s'efforcer aussi de faire venir des jeunes "talents" (et peu importe leur appartenance politique)

    MOA01
    MOA01      (réponse à grognon)

    Absolument d'accord!

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire