En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président de la République, François Hollande, le 22 octobre 2016.
 

Après les confidences de François Hollande dans le livre Un Président ne devrait pas dire ça... , l'avenir électoral du chef de l'Etat paraît de plus en plus sombre. Deux hommes restent à ses côtés pour redonner un souffle à une campagne qui ne dit son nom, Julien Dray et Vincent Feltesse. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • danbas84
    danbas84     

    Les marionnettistes ..... responsables mais pas coupables !

  • otermaio
    otermaio     

    Sauver quoi? il est grillé par les deux bouts, c'est vrai , on peut y ajouter la honte du deni, l'humiliation , pourquoi pas , il faut une fin.

  • grincheux007
    grincheux007     

    C'est une cause perdue

Votre réponse
Postez un commentaire