En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Sur le banc de l'Assemblée nationale, Manuel Valls écoute les critiques de l'opposition.
 

L'autorité de Manuel Valls est déjà "profondément atteinte" par le "rétrécissement" de sa majorité, a estimé mardi le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, en répondant à la déclaration de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée. Plus généralement, l'UMP porte son attaque sur presque tous les points évoqués par le nouveau Premier ministre.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jackyguillet
    jackyguillet     

    Le discours de Jacob était nul comme d'habitude, que de la critique un gamin ferait mieux en plus responsable

  • kent
    kent     

    En ne changeant pas de cap et en reconduisant 22 ministres sur 24 c’était foutu d'avance. Il faut être politicien ou journaliste pour encore mettre ses godasses devant la cheminée le 25 décembre

Votre réponse
Postez un commentaire