Direction du PS : Harlem Désir souhaite un vote des militants

La succession d’Aubry semble se compliquer. Harlem Désir candidat face à Jean-Christophe Cambadélis remet en cause ce soir sur BFMTV le mode de désignation du futur premier secrétaire du Parti socialiste.

Jérémy Brossard
Le 03/09/2012 à 23:02
Mis à jour le 03/09/2012 à 23:07

La procédure de désignation permet en principe à Martine Aubry, actuelle secrétaire générale du Parti socialiste de choisir son successeur. Pour Harlem Désir, ce mode de désignation est un "déni de démocratie". Si Elisabeth Guigou ou Bertrand Delanoë se sont déjà prononcés en sa faveur, l'actuel numéro deux du PS, craint que Jean-Christophe Cambadélis n'emporte la préférence de Martine Aubry, qui a jusqu'au 12 septembre pour arrêter son choix.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?