François Hollande inaugure le Salon de l'Agriculture

François Hollande s'est employé samedi au Salon de l'agriculture à rassurer les consommateurs échaudés par le scandale du cheval et a promis un soutien "exceptionnel" aux éleveurs laitiers.

A.K.
Le 23/02/2013 à 7:46
Mis à jour le 23/02/2013 à 16:30
François Hollande a ouvert le Salon de l'Agriculture, samedi 23 février (Kenzo Tribouillard - AFP)

François Hollande a inauguré samedi son premier Salon de l'Agriculture en tant que président de la République. Revivez la visite présidentielle minute par minute.

14h15 - Etiquetage des viandes: Hollande se donne "quelques mois" pour convaincre l'UE

François Hollande a déclaré samedi qu'il souhaitait convaincre ses partenaires européens de la nécessité d'"un étiquetage obligatoire" de l'origine des viandes entrant dans la composition des plats cuisinés, soulignant que cela prendrait "quelques mois".

Dans une allocution au Salon de l'agriculture, le chef de l'Etat est revenu sur ses déclarations du début de matinée prônant cet étiquetage obligatoire comme gage de sécurité pour les consommateurs. Il a précisé qu'il allait porter cet "engagement" au niveau européen.

12h30 - Le point à la mi-journée au Salon de l'Agriculture

Le président François Hollande a promis un soutien "exceptionnel" aux producteurs laitiers et, réagissant au scandale du cheval, exigé un "étiquetage obligatoire" sur l'origine des viandes dans les plats cuisinés, en inaugurant samedi à Paris le 50e Salon de l'Agriculture.

La grand-messe annuelle du monde agricole français, qui a ouvert ses portes au public jusqu'au 3 mars, célèbre son demi-siècle dans un climat d'inquiétude du secteur, perclus d'inégalités, que le scandale de la viande de cheval camouflée en boeuf a encore assombri.

12h30 - Rappeller "l'excellence française". Benoît Hamon souligne sur BFMTV la décision de Carrefour, Intermarché et Findus de n'utiliser que de la viande bovine française dans leurs plats préparés vendus en France. "C'était aussi le but de ce salon : dire que la viande française, c'est une filière d'excellence au moment où cette crise a montré que certains, pour se faire de l'argent, ont voulu tromper les consommateurs", a expliqué sur BFMTV le ministre de la Consommation.

>> A lire aussi : Carrefour, Intermarché et Findus s'engagent à n'utiliser que de la viande française

12h - José Bové réagit. Le discours de François Hollande fait réagir le député européen écologiste. Il estime que l'étiquetage des viandes est "une nécessité".

>> A lire aussi - Viande : "il est important que la transparence se fasse", estime Bové

11h15 - Les chiffres clés. Combien de bêtes sont exposées au salon de l'Agriculture ? Combien d'exposants seront présents pendant cette semaine ? Quels enjeux pour cette 50e édition ? Réponse en images.

10h30 - Manifestation en Bretagne. A l'occasion du salon de l'Agriculture, des agriculteurs ont manifesté près de la maison de Stéphane Le Foll. Cette nuit, ils ont déversé des dizaines de chariots près de la résidence du ministre de l'Agriculture.
>> Lire la suite

09h40 - Viande de cheval : les carcasses à la phénylbutazone écoulées sur le marché français

Trois des six carcasses de cheval envoyées du Royaume-Uni vers la France et qui contenaient des traces de phénylbutazone ont été écoulées sur le marché de la viande et sont "probablement" entrées dans la chaîne alimentaire, selon le ministère de l'Agriculture. >> Lire la suite

09h30 - Des promesses aux producteurs laitiers. Dans son discours, François Hollande a également promis un soutien "exceptionnel" aux producteurs laitiers. "Je pense notamment aux producteurs laitiers qui sont dans une situation très délicate et que nous soutiendrons de manière exceptionnelle", a-t-il déclaré, évoquant plus généralement "une politique nationale de soutien aux éleveurs".

08h42 - Le président est "fier". Après avoir évoqué la préoccupation de l'avenir de la Politique agricole commune (PAC), François Hollande dit son "soutien" aux producteurs laitiers, et sa "fierté" d'être au salon de l'Agriculture, "un grand moment pour le pays".

08h30 - François Hollande s'exprime devant les agriculteurs. "La première préoccupation, c'est de promouvoir la qualité française, l'ensemble des produits français, affirme le président. Je porte une exigence au niveau européen, c'est la traçabilité : il y a eu récemment des fraudes. Je veux qu'il y ait un étiquetage obligatoire des viandes contenues dans les produits cuisinés. D'ici là, nous allons soutenir toutes les démarches volontaires d'étiquetage", explique-t-il.

08h00 - L'inauguration officielle du salon est prévue à 8h30. Aux cotés du président, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agroalimentaire Guillaume Garot et le ministre de la Consommation, Benoît Hamon.

07h30 - Une tradition corrézienne. C'est Jacques Chirac, premier président corrézien, qui avait instauré la tradition de l'inauguration du salon de l'agriculture par le président. François Hollande a tenu a reprendre la tradition. L'an dernier déjà, il avait passé une journée entière - plus de 11h - dans les allées du salon.

>> A lire aussi - 50 ans de salon de l'agriculture... et de présidents

07h15 - François Hollande est arrivé peu après 7h à la porte de Versailles. Il déambule dans les allées du salon, pour l'instant encore peu peuplées. Après avoir participé à la traite des vaches, il devrait bientôt partager un petit-déjeuner avec des représentants syndicaux.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?