Hollande en Moselle : "je ne veux pas d’une France qui se divise"

François Hollande a tenu ce vendredi son dernier meeting de campagne en Moselle. Le socialiste s’est adressé aux électeurs du Front national, rappelant "nous avons le devoir d’être ensemble, réconciliés. Je ne veux pas d’une France qui se divise."

BFMTV
Le 04/05/2012 à 15:27
Mis à jour le 04/05/2012 à 16:17

François Hollande a tenu ce vendredi son dernier meeting de campagne en Moselle. Le candidat socialiste s’est adressé aux électeurs du Front national, nombreux dans la région, rappelant "nous avons le devoir d’être ensemble, réconciliés. Je ne veux pas d’une France qui se divise."

François Hollande, a estimé qu'il représentait "déjà plus que la gauche", au lendemain de la décision du président du Modem, François Bayrou, de voter pour lui dimanche au second tour du scrutin.

"Je représente ici la gauche, sans doute, mais déjà plus que la gauche. Je représente tous les républicains, les humanistes, ceux qui sont attachés à des valeurs et des principes", a-t-il déclaré lors d'une visite à Hombourg-Haut. "Mais je veux aussi dire à ceux qui ne voteront pas pour moi qu'ils sont les bienvenus pour le redressement de notre pays", a poursuivi François Hollande.

Le candidat socialiste s'exprimait dans une commune où, selon le maire sans étiquette Jacques Furlan, la candidate du Front national, Marine Le Pen, a rassemblé 30% des voix au premier tour de l'élection présidentielle.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?