Désir juge "sévère" la décision du Conseil constitutionnel

M.G. avec AFP
Le 15/02/2013 à 17:35

Harlem Désir, numéro un  du PS, a jugé "sévère" la décision du Conseil constitutionnel d'annuler les élections des députées socialistes Corinne Narassiguin et Daphna Poznanski-Benhamou et de les déclarer inéligibles pour un an.

Mais il a précisé que le PS se mettait en "ordre de marche pour investir de nouveaux candidats".

"Le Parti socialiste prend acte de cette décision mais en regrette la sévérité: la combinaison de l'invalidation de l'élection et de l'inégilibilité pendant 1 an de Mesdames Narassiguin et Poznanski-Benhamou peut paraître stricte appliquée à des circonscriptions pour lesquelles le législateur a précisé tardivement, en les adaptant, les règles de financement des campagnes électorales", écrit Harlem Désir dans un communiqué.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?