Désir juge "sévère" la décision du Conseil constitutionnel

M.G. avec AFP
Le 15/02/2013 à 17:35

Harlem Désir, numéro un  du PS, a jugé "sévère" la décision du Conseil constitutionnel d'annuler les élections des députées socialistes Corinne Narassiguin et Daphna Poznanski-Benhamou et de les déclarer inéligibles pour un an.

Mais il a précisé que le PS se mettait en "ordre de marche pour investir de nouveaux candidats".

"Le Parti socialiste prend acte de cette décision mais en regrette la sévérité: la combinaison de l'invalidation de l'élection et de l'inégilibilité pendant 1 an de Mesdames Narassiguin et Poznanski-Benhamou peut paraître stricte appliquée à des circonscriptions pour lesquelles le législateur a précisé tardivement, en les adaptant, les règles de financement des campagnes électorales", écrit Harlem Désir dans un communiqué.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Faut-il dissoudre la LDJ, Ligue de défense juive?