En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ahmad Badreddin Hassoun, le grand mufti de Syrie, avec des représentants français lors d'une rencontre en octobre 2015 (image d'illustration)
 

Lors de leur visite polémique à Damas en mars dernier, plusieurs élus français -dont des proches de François Fillon- ont rencontré un responsable religieux qui avait menacé l'Occident d'attentats en cas d'intervention en Syrie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • iamagic
    iamagic     

    Et i faut croire que ces politiques sont des NAIFS! Donc je le répète Fillon a eu mon vote dimanche, mais aux présidentielles il n'aura pas mon vote quel que soit le cas de figure!

    mirabelle57
    mirabelle57      (réponse à iamagic)

    Mon vote ira à Marine.

Votre réponse
Postez un commentaire