En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les députés votent un texte controversé sur la psychiatrie
 

PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté mardi en première lecture le projet de loi sur les droits et la protection des personnes faisant...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • NINO56
    NINO56     

    Comme dit VILLEPIN (certes avec un arrière gout de vengeance) la digue (épaisse comme un poil de grenouille) entre l'UMP et le FN vient de céder ....et la folie prend les cervelles de nos DROITIERS à l'assemblée nationale

  • pas d'accord
    pas d'accord     

    C'est étonnant. En crutant de près ces propositions on retrouve exactement le système que Causescu avait mis en place. Etrange non ?

  • nuclearblast
    nuclearblast     

    Ce gvt a produit un texte pour eux ils savent qu'apres 2012 vu le nombre d'affaire et de casserole qu'il traine va se proteger par cette loi internement sans consentement vive la planque loool

  • fredo19702212
    fredo19702212     

    si ça dure plus de 2 semaines présence d'un juge, c'est un mieux et ça évitera des abus, du genre manipulation de la famille débile abrutie par les manigances libérales du "corps médical" qui après avoir rendu malade leur propre enfant avec leur croyance autorise le kidnapping, la séquestration, l'administration de drogues et le racket pour des individus avec qui ils n'ont jamais entamé de dialogue.
    N'oubliez pas que la spécialité psychiatrie est choisie par les plus mal notés des facultés de médecine, ceux qui sortent derniers de leur cours et qui choisissent psychiatrie parce qu'ils n'ont que ce choix là et que les meilleurs choisissent d'autres spécialités.
    Ils y embauchent des infirmiers qui sont des gorilles avec des seringues et des médecins qui sont tellement nul qu'ils ne connaissent que l'argumentaire du laboratoire qui fabriquent les médicaments dont ils gavent les malades.

  • dossier XXXXXXX
    dossier XXXXXXX     

    Contention abusives, isolement infondé, manipulation des patients et de leurs familles, manque d'effectifs, administration de traitements lourds sans consentement... Tout cela se sait. Cette réforme n'est qu'une atteinte de plus aux principes fondamentaux des droits de l'Homme. Que faut-il faire pour éveiller les consciences?

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    qui a le mérite de prendre en charge les sujets dans leur individualité, leur histoire, leur environnement, leurs conflits psychiques inconscients, souvent hérités des générations passées. On y substitue les TCC (Thérapies Cognitivo Comportementales) qui soignent les symptomes mais ne chechent pas les causes. Au mieux le symptôme se manifetera autrement, au pire on aura enlevé un symptome qui est une tentative d'autothérapie. Les TCC peuvent s'avérer utiles, comme les médicaments, pour aténuer un symptome trop invalidant mais une thérapie d’inspiration psychanalytique doit prendre le relais.

  • dsl
    dsl     

    bannir...

  • Prince Vaillant
    Prince Vaillant     

    Une nuit psychiatrique va s'abattre sur la France. Cet Etat qui ne sait plus comment mater ses citoyens, étant profondément ennuyé par la déclaration des droits de l'Homme et les libertés fondamentales, a trouvé le biais : utiliser la psychiatrie pour violer l’intimité de chacun. A six heures du matin des policiers, accompagnant des hommes en blouses blanches, viendront tambouriner à votre porte pour vous "soigner" de force. Staline en avait rêvé. La France l'a fait. Les responsables de cette abomination devront un jour rendre des comptes.

  • tolosa31400
    tolosa31400     

    C'est vraiment bas de plafond d'assimiler troubles mentaux et criminalité, encore une fois le gouvernement met une population sur le banc de la société. N'oublions pas que sarkozy avait supprimé 30000 places de psychiatrie dés son arrivée au pouvoir. Alors arretons de stigmatiser prenons nos malades en compte et agissons en amont, la prevention est souvent bien plus utile que la repression.

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    On sait l'utilisation abusive de l'internement psychiatrique dans les dictatures qu'elles soient communistes ou militaires voire religieuses. De plus la folie individuelle est toujours le rejeton d'une folie collective en amont! guerres, génocides, familles "tuyau de poële" etc... Ne pas entendre la folie c'est refouler, voire dénier nos problèmes... C'est une atteinte à la civilisation

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire