En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les députés UMP boycottent les questions au gouvernement
 

L'hémicycle était à moitié vide ce mercredi, boycotté par les députés UMP. Claude Bartolone, le président de l'Assemblée a espéré que le climat serait "plus apaisé" après les municipales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • alpha166
    alpha166     

    C'est mon seule moment de plaisir ce mercredi, merci de ne pas le cens/supp :)

    Alala ...

    Bientôt les municipal.

    Voté !

  • alpha166
    alpha166     

    J'espère que l'on pourras voir c'est pt disputes de gamin encore longtemps !

  • alpha166
    alpha166     

    "On parle de supprimer les séances télévisées"
    J'espère que non ! que les séances de l’assemblées du mercredi resterons télévisé j'espère.
    C’est un peu le seul moment de démocratie ou l'on peu voir la décadence / l'incompétence et de nos élus ;)

  • ghysly44
    ghysly44     

    Ah non vous oubliez une chose .... leurs sempiternelles engueulades qui finissent parfois par leur DEPART !!! Le spectacle qu'ils nous donnent n'est pas digne de personnes censées faire nos lois !! Du haut en bas de l'échelle ces politiques nous déçoivent depuis trop longtemps il serait temps que les FRANCAIS leur fassent comprendre une bonne fois pour toute en votant pour le seul parti qui n'a jamais ETE au pouvoir !!!!!!!

  • loanette
    loanette     

    Avez'vous vu une difference dans l'hémicicle ? Aucune , ils étaient pas plus nombreux que d'habitude. On parle de supprimer les séances télévisées , on voit qu'ils ne foutent rien à part dormir, lire, rigoler entre eux ou jouer sur leur tablette. Mais ceux de Bruxelles font encore plus fort , il y a un bureau dans le hall du parlement ,ils pointent et repartent illico avec leur cheque de 300€ sans avoir siégé( scène filmé par un journaliste qui s'est fait molesté et cassé sa cméra par certains élus

  • candidat2017
    candidat2017     

    Question : Leurs journées de grèves seront-elles payées ?

  • candidat2017
    candidat2017     

    bonjour, intéressant mais pas tout à fait en rapport avec le sujet du jour ;)

  • ZAZA63
    ZAZA63     

    Pourquoi avoir peur de la vérité ?
    "Claude Goasguen fut notamment président de la Corpo d'Assas, partisan de l’Algérie française, soutien de Jean-Louis Tixier-Vignancourt (candidat d’extrême droite à la présidentielle de 1965) et proche d'Alain Madelin, Hervé Novelli, Patrick Devedjian, Gérard Longuet alors membres du mouvement d'extrême droite Occident1,2, « à la direction duquel, il était chargé, en 1967, avec Gérard Longuet et Jean-Jacques Guillet, de l'entrisme dans les syndicats »3. Bien qu'il ait un joué un rôle en 1966-1967 dans l'infiltration par Occident de Sciences Po, il a toujours nié avoir appartenu à Occident4. Selon Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard, Claude Goasguen aurait fait partie en 1971 du mouvement néofasciste Ordre nouveau5."

  • Trincavec
    Trincavec     

    Quels j'en foutre ces députés tout leur est bon pour se la couler douce . On devrait leur retirer un trentième de leur salaire comme pour une grève .

  • VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD     

    Gulliver, patron d’HSBC, fait de l’Europe l’île de Lilliput de la finance nternationale !

    Mercredi 26 Février 2014 Guillaume Etiévant, Secrétaire National et Sandro Poli, co-président de la Commission économie

    Stuart Gulliver, le Directeur Général de la banque HSBC, banque des exilés fiscaux, a ridiculisé aujourd’hui la "directive bonus" de l’Union Européenne qui entre en vigueur cette année.

    En dévoilant publiquement des mesures de contournement de cette directive pistolet à bouchon, c’est la crédibilité démocratique de l’Union Européenne qui est une fois de plus ébranlée. Les actionnaires d’HSBC distribueront ainsi des primes équivalant à deux fois le salaire fixe de certains banquiers, comme l’y autorise la réglementation européenne, vaste passoire pour la finance mondialisée. Un système de défraiement trimestriel permettra également de contourner le plafond des rémunérations dans le cas de 665 employés.

    En 2013, HSBC a ainsi octroyé 3 milliards d’euros de bonus, soit 6,2% de plus qu’en 2012. La rémunération globale de Gulliver a également été revue à la hausse : il a empoché, au titre de 2013, 9,7 millions d’euros, contre 9 millions d’euros un an plus tôt.

    Gulliver, symbole de la finance qui gouverne, arrogante et méprisante de la souveraineté populaire, se moque des législations européennes fantoches. Il encourage publiquement les autres banques à en faire de même, de la BNP en passant par la Société Générale.

    Le Parti de Gauche condamne ce dédain de souveraineté des peuples européens. Il devient urgent d’engager la nécessaire définanciarisation de la France et de l’Europe. Le Parti de Gauche s’y engage en défendant la séparation stricte des activités bancaires, le contrôle des capitaux et la taxation différentielle, l’impôt général sur le capital, la limitation des écarts de rémunération de 1 à 20 et le revenu maximum.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire