En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La une du Télégramme
 

REVUE DE PRESSE - Avec le limogeage de Delphine Batho, les éditorialistes dénoncent ce mercredi le nouveau coup porté à l'écologie par François Hollande. Certains y voient aussi un avertissement adressé à un allié plutôt turbulent.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    c est ça la démocratie de notre pays

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    il encore 4 ans pour en sortir d autres
    des conneries il sait faire que ca MOI JE MOI JE """""""""""""""""""""""""""

  • Le General
    Le General     

    Cher Cherbourg - Le Canard enchaîné, 27.02.2013

    « Pour aller redire que le gouvernement allait donner un coup d'accélérateur au développement des énergies marines renouvelables, Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l'énergie, et Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes et ex-député-maire de Cherbourg n'ont pas daigné faire trois heures de train pour se rendre dans cette ville ».

    « Ils ont emprunté un des deux Falcon 900 de la République française (8 921 euros l'heure de vol). Une fois arrivés sur le tarmac de l’aéroport de Maupertus, ils sont montés dans un hélicoptère EC 225 de la marine nationale pour un petit vol de trente cinq minutes au-dessus des eaux du raz Blanchard (coût de l'heure : 6 000 euros). Après quoi les deux ministres ont prononcé un petit discours sous une tente chauffée et dressée tout spécialement pour leur visite, avant de déjeuner à la mairie de Cherbourg puis de repartir sous escorte préfectorale en direction du jet privé de la République.

    Est-ce que cette débauche d’énergie est renouvelable ? »



    Le bilan carbone de cette journée n'est pas précisé...

  • Le General
    Le General     

    La Ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l'énergie Delphine Batho ne regarde pas à la dépense si on en croit le canard enchainé du 27/02/2013

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    c est l évidence même le siege vaut de l or
    conclusion
    ferme ta gu--------------- et encaisse ton fric pas belle la vie

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    pourquoi
    tout simplement que les loups ne se mangent pas entre eux

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    cela ne va pas tarder

  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Rappelons que la crise mondiale actuelle est aussi si ce n'est avant tout, un monstrueux choc pétrolier qui hélas ne fait que commencer, dernière synthèse Laherrère (ASPO France) :
    http://goo.gl/LzmGp
    Ce qui amène à :
    http://iiscn.files.wordpress.com/2013/07/bp-oil-price-2013.jpg

    Et que l'on soit quasi incapable de simplement nommer la chose (en préférant la valse des étiquettes financières) n'y change rien.
    Un sérieux rééquilibrage entre taxer les carburants fossiles et le travail serait une vraie mesure.
    La qualifier d'écologique, même si on peut considérer que c'est le cas, est aussi un symptôme de l'incapacité à montrer la situation actuelle.
    De fait on "paye" aussi aujourd'hui la com uniquement axée sur les aspects CO2, alors que les mesures possibles sont tout simplement les -MÊMES- pour les deux aspects .
    (diminution de la dépendance aux carburants fossiles et déficit commercial associé d'une part, émissions de CO2 d'autre part).

    On remarquera aussi dans le graphique prix du baril ci dessus la légende classique : «premier choc pétrolier = Yom Kippour/embargo Arabe = évènement géopolitique = rien à voir avec les contraintes géologiques». Alors que le premier choc était surtout la conséquence directe du pic de production des Etats-Unis ayant eu lieu en **1970**.
    Il serait peut-être temps d'être au courant, non ?
    Résumé en fin de post :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/
    Voir en particulier les interviews d'Akins (ambassadeur US en Arabie Saoudite à l'époque) dans «la face cachée du pétrole» partie 2 à partir de 18:00 pour le premier choc.

  • berard
    berard     

    Elle a été emportée par sa flamme écolo; c'est idiot car la baisse de son budget ,était à moduler par le fait que tous les ministères participent à l'effort écolo. Eu égard à la crise, il y a des priorités

  • marco06
    marco06     

    Batho coulée... Reste à faire chavirer le pédalo en entier avec son capitaine...

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire