En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Déficits: Hollande salue le sursis de deux ans accordé par Bruxelles
 

François Hollande a fait part ce vendredi de sa satisfaction après l'annonce par Bruxelles de donner à la France un délai de 2 ans pour atteindre ses objectifs de réduction des déficits publics.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

100 opinions
  • mominète
    mominète     

    pour dépenser plus. Il est incapable de faire des économies. La seule chose qu'il fait pour renflouer les caisses, c' est de taxer les salariés. Pour le reste, il s'en remet au petit bonheur la chance. Hollande est heureux et il est le seul.

  • philippelea
    philippelea     

    Je le trouve de plus enlus pathétique .il gesticule et cherche à exister dans cette Europe ou la France fait l'inverse de ce qu'elle prône! Il ne baisse pas la charge de l'état.continue à promettre une embauche massive de fonctionnaires.60 milles profs que l'on peine à recruter,le niveau des profs de demain va être catastrophique.impossible de leurs demandez de bosser plus.ils bossent déjà trop pour certains 18 h a 20h par semaine.nous sommes les seule européens ou les profs font aussi peu d'heures et ont une bonne retraite.il va falloir attendre éncore 4 ans pour que notre nation retrouve le sens de l'effort.moi président est un catastrophe .un cadavre à la renverse disait Aubry au sujet du ps.que dira t'on de la France ?

  • fa75
    fa75     

    François Hollande n'en revient pas, il a deux ans alors qu'il en avait demandé qu'un. Elle n'est pas belle la vie. Bruxelles sait très bien que la France n'aurait jamais atteint les 3 % du PIB cette année, ni même l'année prochaine d'ailleurs puisque Monsieur Hollande n'est pas prêt de faire des économies, ce n'est pas dans les gênes des socialistes.

  • Andre83
    Andre83     

    un an hollande a t'il soufflé sa première bougie ? un an c'est jeune on espère qu'il va se mettre à marcher ,déjà que l'Europe qui ne lui fait pas confiance lui permet de redoubler ses deux ans de classe du déficit à 3 pour cent ,peut ètre espère t'il la même chose pour le chomage qu'il doit régler en fin d'année et pour la croissance

  • AFRED47
    AFRED47     

    CATASTROPHIQUE la fin d'année, chômage en hausse, le bâtiment sinistré, les impôts comme jamais direct et TVA, des retraites au début d'une baisse comme audit socialiste est de faire baisser les pensions de 25% en 4 ans. Fin de notre armée, une seul chose marche 60 000 profs en plus soit 1 prof pour 30 élèves soit 1 800000 eleves comment les trouver ???

  • trets12
    trets12     

    voici cet histoire européenne : 3 équipes de 10 personnes avec chacun un guide patron doit faire l'ascension du mont Blanc. les alpinistes anglais ont un sac de 5kg, les allemands avec un sac de 10kg, et les français avec un sac de 20kg, les allemands bien entrainès arriveront au sommet les premiers, les anglais en second, les français derniers exténués arriveront en retard avec 2 coéquipiers en moins. Voici l'histoire de l'Europe, le patron allemand paye 20% de charges patronales, le patron anglais 10%, et le patron français 40% de charges patronales. la conccurence européenne n'est donc pas légale avec nos voisins, nos entreprises partent avec un gros handicap .... on ne va pas s'étonner que beaucoup de français montent leur boite à Londres....

  • trets12
    trets12     

    pourquoi la France manque de compétitivité : le patron français paye 4 fois plus de charges patronales par rapport au patron l'Anglais et 2 fois plus par rapport au patron Allemand.comment peut on s'en sortir : en allant monter sa star-up à Londres, et laisser notre pays France à toujours plus de fonction publique......

  • wanu1966
    wanu1966     

    Si seulement on pouvait avoir aussi du sursis pour payer nos impôts de notre argent durement gagné !

  • du13
    du13     

    Le gouvernement français demandait à la Commission européenne de retarder d’un an la date-butoir à laquelle notre déficit budgétaire devait, conformément à nos engagements, passer sous la barre fatidique des 3 %. La Commission, bonne fille, nous a accordé un délai de deux ans. Et nous voilà aussi heureux qu’un jeune couple en difficulté à qui son conseiller bancaire annonce qu’il va adoucir son échéancier, qu’un détenu qui bénéficie d’une liberté conditionnelle, qu’un cancre qui s’attendait à être exclu du lycée et n’écope que d’un avertissement. Décidément, ils sont trop choux à Bruxelles…

    Bonne nouvelle, donc ? Une bonne nouvelle peut en cacher trois mauvaises.

    Premièrement, ce sursis inespéré signifie tout simplement que les experts européens récusent les prévisions « optimistes » maintenues coûte que coûte par Bercy et ne croient pas un instant que la France évitera la récession, encore moins qu’elle sera capable d’inverser la courbe du chômage et de renouer avec la croissance avant la fin de 2014.

    Deuxièmement, notre dette publique et donc, le poids écrasant du service de la dette vont encore s’accroître dans les deux ans à venir.

    Troisièmement, la Commission subordonne son indulgence à l’exigence de nouvelles « réformes structurelles », en clair à la continuation et à l’aggravation de la politique de rigueur qui nous a déjà fait tant de mal.

    Aussi bien faut-il y regarder à deux fois avant de lécher la main de nos maîtres. Les technocrates qui nous gouvernent ont bien retenu la leçon des capitaines négriers d’autrefois. Leur intérêt n’était évidemment pas que les esclaves meurent en route ou même arrivent en trop mauvais état sur le marché. Et c’est pourquoi ils veillaient de temps à autre à desserrer les fers et les carcans de leur cargaison humaine et à leur servir un bol de soupe. Les peuples européens ne sont rien d’autre que le « bois d’ébène » des marchands de Bruxelles.

  • anticouillon
    anticouillon     

    Comme cela dans 2 ans on aura 2 millions de chômeurs de plus !
    Le sursis de bruxelles ressemble à un ultimatum..... Un président courageux refuse qu'on lui dise ou il doit faire caca.
    La seul négociation c'est de reculer l’échéance ou l'on va dépenser mieux, virer cette clique de fonctionnaires véreux ne servant rien. Décidément la gloire d'etre chef des armés et des francais ressemble à de la gloire guimauve, la gloire des mous du genou, des faibles qui vont nous emmener dans une confrontation ou notre dette sera tellement importante que nous ne seront plus que les servitudes de bruxelles.... Bon en plus si on est pas d'accord on a rien à y dire !!! Heureusement que je me suis barré de ce pays devenue une sous fiffre des technocrates bruxellois, les sac à bière. Quand je pense que mes grand parents se sont battue pour la france.... pour qu'elle soit dirigée par des faibles qui détruisent tout ce qui a été construit en des dizaines d'années.... Ca me rend écœuré !

Lire la suite des opinions (100)

Votre réponse
Postez un commentaire