En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le déficit budgétaire de l'état s?est établi à 90,8 milliards d'euros en 2011
 

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'est établi à 90,8 milliards d'euros en 2011 contre 148,8 milliards en 2010, selon les...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • situellemann
    situellemann     

    Extrait fiche Assemblée Nationale

    Allocation d'assurance mutuelle, différentielle et dégressive de retour à l'emploi des députés

    Cette allocation est un dispositif spécifique d'assurance chômage à l'instar de ce qui existe pour les salariés du secteur privé, les députés ne relevant pas, en effet, du régime des Assedic.

    Ce dispositif d'allocation comporte plusieurs caractéristiques :

    Cette allocation est versée aux députés non réélus à la recherche d’un emploi, ce qui exclut les fonctionnaires et tous ceux qui ont retrouvé un emploi. Les anciens députés qui ont atteint l’âge d’ouverture du droit à pension de député ne peuvent prétendre au bénéfice de cette allocation.

    La durée de versement est limitée à 6 semestres (TROIS ans) au maximum.

    L’allocation est DEGRESSIVE : montant maximum égal à 100 % de l’indemnité parlementaire le 1er semestre (5.514,68 euros), puis 70 % (3.860,28 euros) le 2ème semestre, 50 % (2.757,34 euros) le 3ème semestre, 40 % (2.205,87 euros) le 4ème semestre, 30 % (1.654,40 euros) le 5ème semestre et 20 % (1.102,94 euros) le 6ème semestre.

    L’allocation est DIFFERENTIELLE : sont DEDUITS de son montant tous les revenus que peut percevoir l’ancien député (mandats locaux, revenus du patrimoine, etc.).

  • ninonnioui
    ninonnioui     

    Et pendant ce temps là aucun des candidats n'a vraiment prévu de plan de rattrapage de déficit...

  • gédpt34
    gédpt34     

    tva socaile, taxes en tout genres,et surtout on evite de parler des indemnites chomage de nos chers deputes ,droite comme gauche,plus de 5100 euros net pendant 5 ans ,et ensuite 20 % à vie soit 1300 euros net et bien sur aucun justificatifs ne leurs sont reclamés(recherche d'emploi,rdv anpe...) et le tout depuis le 1 fevrier 2007,tous corrompus et ensuite on nous demande des efforts,chercher l'erreur....

  • coralie9-86
    coralie9-86     

    Il n'en demeure pas moins que si l'état ne venait pas puiser dans les caisses du privé pour payer les généreuses retraites de certaines catégories de fonctionnaires, si tous les français ne payaient pas sur leur quittance EDF la retraite des agents EDF, Nous petits du privé ne nous retrouverions pas avec des retraites de misère. 900 euros en moyenne en ce qui me concerne pour 183 trimestres cotisés, alors qu'avant la réforme j'aurais eu environ 1400 euros. Je parle de la CNAV et la complémentaire cumulées.

  • coralie9-86
    coralie9-86     

    Qu'est ce qu'il a commencé à faire ??? On coule et le PS continuera jusqu'à nous mener au fond. Faut tout changer, voter pour les petits partis. UMPS et MODEM sont plein de sous, le peuple ne les intéresse pas. Il faut leur rendre la pareille.

  • coralie9-86
    coralie9-86     

    Le privé ne peut pas se révolter, d'abord ils ne sont pas suffisant et surtout difficile à rassembler, d'autant qu'ils ne sont pas syndiqués. Mais il est vrai qu'il n'y a pas de raison pour qu'une partie des retraites mirobolantes de la SNCF soient payées par les caisses du privé, que les retraites EDF soient prélevées sur nos consommation d’électricité, dont les agents eux mêmes ne paient pas un sous, puisqu’électricité gratuite pour eux, c’est aussi nous qui payons leur généreux comité d’entreprise pour qu’ils puissent passer d’agréables vacances en se foutant de notre G----E, nous qui n’avons pas les moyens de partir. Et ces deux là sont les plus connus. Je ne connais pas les avantages de AIR France, mais ils doivent au moins avoir de généreux comité d’entreprise, mais cela doit être pareil pour leur retraite. Ne parlons pas de la classe politique qui eux non seulement ont des salaires mirobolants et des retraites pharaoniques auxquels sont ajouté plein d’avantages logement, chauffage ect…ect…. A nos frais. A coté de cela, ma voisine dont le mari gagne à peine un peu plus du SMIC a recueilli chez elle, un jeune qui a été à l’école avec ses enfants car il est sans emploi et n’a nul part où aller. Quand je lui ai dit qu’en fait il était SDF, elle a été surprise et étonnée de ne pas avoir vu les choses comme cela. Une chose que je veux rajouter quand on parle de recueillir quelqu’un chez soi, pour le peu que celui ci gagne trois sous (bien que ne pouvant pas se payer un loyer), vous pouvez vous retrouver à payer une taxe d’habitation plus élevée. LA CHARITE A UN COUT DE NOS JOURS.

  • ALYOL31
    ALYOL31     

    LE SYSTEME EST DEJA EN TRAIN DE CROULER GRACE AUX BANQUES,MAIS COMME DANS LE TITANIC ON VIDE L EAU AVEC DES VERRES.

  • louchou
    louchou     

    Verly, est-ce qu'un Bayrou peut nous sortir de l'impasse?

  • economimi
    economimi     

    En d'autres termes tu considères que la prochaine élection est cruciale pour changer le mode de fonctionnement de notre société? Si tel n'est pas le cas , risque t'on un effondrement du système à court terme?

  • Verly.
    Verly.     

    ...si Giscard d'Estaing n'avait pas décidé de retirer à la Banque de France le droit de prêter a l'état à taux zéro ( moins l'inflation)et rendu obligatoire le recours aux banques privées. Pour ce qui est des énarques grévistes il ne doit pas y en avoir beaucoup à piloter les avions et transporter les valises à Air-France..

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire