En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Xavier Darcos, ministre de l'Education Nationale était l'invité de Bourdin & Co mercredi 15 avril
 

Le projet de réforme du lycée rejeté, le gouvernement a lancé une concertation. Xavier Darcos, ministre de l'Education Nationale en précise l'objectif et le calendrier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Georges de Nancy
    Georges de Nancy     

    Les avatars de la vie font que je donne des cours de maths à des lycéens généralement en terminal S, ES, et autres !...
    Ah!.. le niveau de nos lycéens, quel bonheur. Ils ne savent pas grand chose et quand on compare les épreuves du bac à celles que nous avons pu passer, on pleure.
    Bien sûr, le programme a été enrichi et ils font des choses que nous ne faisions pas mais avec une machine merveilleuse. Ils ne savent + rien faire sans cette machine.
    Les épreuves de bac elles-même ne sont pas si mauvaise ou si basse mais ce sont les étudiants qui ne font pas la maille et tous les correcteurs savent les gymnastiques qu'on leur demande de faire pour que les notes soient cohérentes avec les attentes du ministère, du politique !...
    Dans quel pays vivons-nous pour croire que nos enfants et petits enfants sont bons à rien ou à pas grand chose en tous cas à des choses moindres que nous !... Désolé , je n'y crois pas mais une génération d'abrutis nous contestera moins

  • machia
    machia     

    C'est pas la premiere fois qu'un ministre essaie de reformer l'education, ils ont deja vu des lyceens et a chaque on ne reforme rien.
    De toutes facons, si ils essaient une reforme il y aura des manifs et des profs pour dire c'est pas une bonne reforme.

  • marielle68
    marielle68     

    Si les lycéens ont tant de pouvoir en France...puisqu'il font reculer tous les ministres de l'éducation nationale...on pourrait peut être leur confier le fameux dossier du bouclier fiscal ....qui exonère les plus riches des nouvelles taxes ...

Votre réponse
Postez un commentaire