En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Alors que l'inquiétude grandit dans le monde éducatif, Xavier Darcos fait le point sur sa réforme de l'école : service minimum, soutien des élèves et salaires des enseignants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • ZABE
    ZABE     

    POUR 46 SEMAINES + prime benefice si benefice

  • ZABE
    ZABE     

    vous avez bien de la chance d'avoir un pouvoir d'achat aussi élevé par rapport à tous les salariés du privé dont les usines ferment et qui se retrouvent avec des allocations minimes pour faire vivre leur foyer. J'ai 30 ans d'ancienneté également dans le secteur logistique , gestion, comptabilité et gagne 1 700 euros nets par mois pour 47 semaines par an de 36 heures et m'estime privilégiée. Quant à mon mari qui est cadre dans leprivé, il gagne 2 800 euros nets par mois pour 52 semaines de 50 heures!!!!!!

  • emeraude
    emeraude     

    Pardon, lire "je travaille en plus deux heures par jour".

  • emeraude
    emeraude     

    J'ai une Maîtrise, trente ans d'ancienneté, je suis P.E. en Maternelle. Je travaille, en plus de mes heures en présence des élèves, 2 par jour (même le week-end) et je gagne net 2300 Euros. Qui dit mieux ? Mon mari est ingénieur (Arts et Métiers) et gagne 6000 Euros. Cherchez l'erreur !

  • Ratator
    Ratator     

    Il y a des enseignants qui travaillent beaucoup et d'autres moins. Et pour avoir longtemps pratiqué les bancs de l'école publique je peux dire que certains méritent de gagner plus et d'autres devraient être virés. Certains enseignants ne préparent pas leurs cours et ne corrigent même pas les copies (c'est du vécu). Le problème du corps enseignant c'est qu'une bonne partie de ses membre n'a rien à faire dans l'enseignement, et que d'autre part vous ne connaissez absolument rien au monde du travail hors éducation nationale (souvent les profs épousent des profs) et qu'il serait intéressant que vous regardiez ailleurs (j'ai failli épouser une prof fille de prof donc j'ai bien étudié la question).
    Ayez le courage de vous réformer, virez vos syndicats obsolètes, sinon ce sont les autres qui le feront et ce sera dommage pour tout le monde.

  • charli
    charli     

    Il y a un point dont ne parle pas votre compte-rendu et qui est absolument stupéfiant : ce que le ministre a dit sur l'actuelle formation des enseignants qu'il compare à un simulateur de vol : "les professeurs passent un examen, un concours, ils sont mis dans l'Institut de formation des maîtres, où on leur apprend des théories générales sur l'éducation et puis de temps à autre ils vont remplacer un professeur absent. Ce n'est pas comme ça qu'on forme des gens. Autrement dit, ils sont sans arrêt devant un simulateur de vol. Alors que dans le système que je propose, ils ne seront pas dans un simulateur de vol, ils s'installeront dans le cockpit avec un copilote et ils entreront dans la carrière."

    Actuellement les lauréats du concours en année de formation ont un stage en responsabilité (ils sont responsables de leur classe) de 8 heures par semaine et des stages en pratique accompagnée (avec un tuteur) de 40 heures par an. En interaction, les lauréats reçoivent un enseignement pratique et théorique à l'IUFM. Les allégations de Darcos sont donc totalement fantaisistes.

    C'est le système qu'il propose, où la période de formation professionnelle en alternance disparait qui sera du simulateur de vol.

    Il faudrait que les médias s'intéressent à ce dossier où le ministre fait preuve soit de méconnaissance totale des enjeux, soit de mauvaise foi. C'est pourtant un enjeu aussi capital que de savoir si les enseignants doivent gagner plus.

    Merci

  • lannick
    lannick     

    Les horaires des enseignants du secondaire n'ont pas été révisés depuis 1945, alors arrêtez avec vos préjugés !

    Papicoco vérifie-t-il ce que fait son voisin le soir ? Les autres jours ?

    Faut rentrer aux RG, papicoco... Ah oui, mais même là il faudrait une formation, avoir fait des études, être né avec un cerveau...

    Content de voir que papicoco sait lire...

  • tristan Bernard
    tristan Bernard     

    C'est normal, il s'agit d'un professeur agrégé qui doit 15 h /semaine (donc à 16h/semaine il fait une heure sup).
    Mais il ne faut pas oublier que ces 16 h dont vous parlez ne sont que les heures de présence devant les élèves.
    A cela, il faut ajouter toutes les heures de préparation des cours et des travaux pratiques et aussi les correction des copies, les réunions etc...

    Donc au final il fait au moins 35h par semaine !!

    (Les 16 h n'étant que la face visible du travail d'un enseignant que beaucoup prennent pour leur vrai de temps de travail)

    PS :je suis aussi un enseignant de lycée technique

  • papicoco
    papicoco     

    Mon voisin est enseignant dans un lycée technique , il travaille le mardi et le vendredi , soit 16h/semaine.
    Est-ce normal ?

  • laetitia69
    laetitia69     

    Comment notre ministre peut-il nous dire qu'en travaillant plus, nous gagnerons plus? on ne peut même plus assurer les heures d'études surveillées pour les CE2, CM1,CM2 puisque nous faisons en même temps les aides personnalisées non rétribuées puisqu'elles sont dûes!
    Nous travaillons toujours plus, n'avons plus de temps pour rencontrer les parents, pour harmoniser nos projets..toujours plus d'heures pour être de moins en moins reconnus.. pour le moment, ce n'est pas d'argent dont on parle dans les écoles(même si des cadeaux sont faits à certains d'entre nous, diviser pour mieux régner!), mais de l'avenir de notre métier que nous aimons et qui part en lambeaux..ce n'est pas la démission du ministre qui m'interesse, simplement le fait que tous nos efforts soient reconnus et qu'il arrête de nous faire passer pour des féniants plein au as, puisqu'à moins d'être agrégé proche de la retraite, personne ne gagne les 4400€ comme il le dit à qui veut bien nous taper sur la tête! Où sont les menteurs?

Votre réponse
Postez un commentaire