Croissance : l'UMP dénonce "l'amateurisme" du gouvernement

L'opposition a immédiatement réagi aux déclarations faites par le ministre des Affaires étrangères sur la croissance en 2013. Et pointe du doigt "l'amateurisme" du gouvernement. Réactions.

M.G.
Le 19/02/2013 à 14:10
Mis à jour le 19/02/2013 à 14:29
Valérie Pécresse, députée UMP, réagit aux déclarations de Laurent Fabius au micro de BFMTV, le 19 février 2013 (BFMTV)

Jean-Marc Ayrault sur les chiffres de la croissance : la "cacophonie, c'est vous qui l'inventez" - 19/02


Chiffres de la croissance : Parisot trouve Ayrault "optimiste" - 19/02


Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a annoncé mardi une baisse des prévisions de croissance du PIB pour 2013, suscitant aussitôt une levée de boucliers de la part de l'opposition.

"Invraisemblable"

Christian Jacob, chef de file des députés UMP, a jugé la situation "invraisemblable" avant de rappeler l'ordre dans lequel les événements se sont enchaînés. "Le ministre des Affaires étrangères annonce une rectification du taux de croissance. Il est immédiatement contredit par Bercy. Ensuite c’est le Premier ministre qui intervient à son tour", énumère-t-il avant d'estimer que "la politique économique qui est conduite depuis huit mois est catastrophique".

"Aucune réforme de structure, de compétitivité pour abaisser le coût du travail" a-t-il déploré.

"Ça doit faire plaisir à Moscovici"

Quant à Bruno Le Maire, député de l'Eure UMP, il a dénoncé "l'amateurisme complet du gouvernement sur tous les sujets".

"Laurent Fabius est maintenant à la fois ministre des Affaires étrangères et ministre de l’Economie", a-t-il lancé,"ça doit faire plaisir à Moscovici", en a déduit le député, tout en ironie.

"Le gouvernement marche sur la tête"

Enfin, Valérie Pécresse, secrétaire générale déléguée de l’UMP, a commenté sarcastique la situation : " Je trouve ça absolument fabuleux que le ministre des Affaires étrangères remplace le Premier ministre pour annoncer quelque chose d’aussi important que des objectifs de croissance".

"C’est du jamais-vu, et cela montre que le gouvernement marche sur la tête. Je le dis d’autant plus que Michel Sapin (ministre du Travail, ndlr) me l’avait dit dans les yeux que ses prévisions à 0,8% étaient maintenues" a assuré la députée des Yvelines.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Les manifestations en France peuvent-elles peser sur le conflit au Proche-Orient?