En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy en meeting à Nice mercredi 22 avril
 

Lors du premier meeting destiné à lancer la campagne des élections régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a défendu à Nice le nom des "Républicains" face aux critiques de la gauche et du camp Juppé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • adcitoyen
    adcitoyen     

    La polémique autour de ce nom (polémique nationale) a l'intérêt de s'interroger sur la notion de République. C'est le but de N Sarkozy, et cette interrogation est légitime à ce moment de l'histoire. N Sarkozy a le don de soulever les interrogations, quand les socialistes ont tendance à glisser sous le tapi. Pendant son quinquennat, il ne fallait pas parler de l'islam : aujourd'hui au cœur des discours politiques. Il ne fallait pas parler d'immigration : aujourd'hui à la une de tous les journaux… Alors parlons République !

  • pericles
    pericles     

    si Sarkozy et sa clique sont républicains , ceux qui les combattent sont des républicains de progrès

  • pericles
    pericles     

    Quand on est républicain on respecte le résultat d'un référendum !!!!

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Dit nicolas,tu les vois ou les socialiste ?

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à MANENTIAL )

    et les républicain a l'ump ils sont ou ?
    Moi je ne vois que des VRP des fond d'investissement
    des lauréats des futur membre des conseils d'administration privé.
    idem pour le PS le FN .......

  • gouik
    gouik     

    La droite elle est avant tout libérale (économique), ensuite républicaine.

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à gouik)

    eux c'est la liberté
    la liberté de la précarisation

  • solos
    solos     

    Ce qui revient à dire qu'ils ne sont pas républicains... c'est drôle parce que il faudrait savoir avec qui ces non-républicains s'allient quand il doivent faire face au FN???

  • Baslieux
    Baslieux     

    Eh bien, il ne fait pas bon ne pas être en phase avec le commentaire dominant sur ce sujet ! le mien qui s'étonnait du bruit médiatique accordé à un simple changement de nom quand dans le même temps les socialistes conduisent la France à l'échec n'a pas fait long feu ! Nul doute sue ces deux lignes vont vite s'effacer...

  • zozo85
    zozo85     

    Whikipédia définit de cette façon : " le terme Républicain définit une personne qui souhaite instaurer ou qui défend La république ou ses valeurs. Ce terme peut varier légèrement suivant le pays ou les époques :
    En France, ce terme fait référence aux partisans d'un régime républicain, (première, seconde et troisième république) qui luttèrent soit contre la monarchie, soit contre le bonapartisme. Récemment, ce terme désigne également les personnes qui s'opposent aux « communautaristes » religieux, ethniques et autres, et qui au nom de « valeurs républicaines », défendent la laïcité, la défense des services publics et de l'État, de la langue et les symboles de la république (hymne, drapeau ...)".

    Je ne suis pas sûr que l'UMP ait vraiment ces caractéristiques.

  • francinette
    francinette     

    Il peut bien dire ce qu'il veut en écartant largement les bras devant son auditoire comme à son habitude Nicolas Sarkozy, mais très nombreux sont à mon avis les Français qui sont républicains et pas du tout, ou plus du tout "sarkozystes" ne lui en déplaisent. Et ça ne m'étonnerait pas du tout que les républicains anti-Sarkozy représentent toujours la majorité des électeurs français. Mais bravo pour le show : y a pas de doute, Nicolas Sarkozy est vraiment fait pour monter sur les planches, pour le théâtre.

  • transparente
    transparente     

    Transparente
    Il n'a vraiment pas la conscience tranquille pour vouloir changer le nom de l'UMP..

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire