En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président Hollande à Bruxelles avec le président du parlement européen Martin Schulz et la chancelière Angela Merkel, le 25 juin 2015.
 
Le président Hollande à Bruxelles avec le président du parlement européen Martin Schulz et la chancelière Angela Merkel, le 25 juin 2015. - John Thys – AFP

Alors qu'Angela Merkel prend acte du "non" référendaire adressé par les Grecs à leurs créanciers en concluant que ce pays doit sortir de la zone euro, la France se garde encore une marge de négociation, tout en maintenant une prudente distance. Un exercice d'équilibriste dans lequel François Hollande est passé maître, qui vise à ce qu'aucune des parties n'ait l'impression de ressortir perdante.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • treza555
    treza555     

    Le cul entre deux chaises ,la grande specialite de hollande

  • johnfr
    johnfr     

    Moi président hééééhéééé

  • dani42
    dani42     

    Et si on faisait un référendum pour demander leur avis aux Français ?

  • constantin
    constantin     

    le nul de hollande a parler

  • dani42
    dani42     

    Et si on faisait un référendum pour demander leur avis aux Français ?

    selenium
    selenium      (réponse à dani42)

    Demander leur avis sur quoi?
    Un référendum n'est pas démocratique contrairement à ce que vous pensez, un référendum s'interprète toujours par un pouvoir en place.
    Le cas grec en est un excellent exemple, certains ont voté non à l'Europe, d'autres "non" à l'austérité d'autres "non" à l'euro alors que la question n'était aucune de ces possibilités.
    Ensuite vient le temps de l'analyse du référendum, pour certains c'est une reprise des négociations, pour d'autres une sortie de l'Euro pour d'autres un soutien à Syriza.
    Résultat: on est pas plus avancé qu'avant.

  • dani42
    dani42     

    Et si on faisait un référendum pour demander leur avis aux Français ?

  • dani42
    dani42     

    Et si on faisait un référendum pour demander leur avis aux Français ?

  • styvi
    styvi     

    M Hollande y'a aussi urgence pour la FRANCE!!!

  • dani42
    dani42     

    Et si on faisait un référendum pour demander leur avis aux Français ?

  • dani42
    dani42     

    Et si on faisait un référendum pour demander leur avis aux Français ?

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire