En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La corrida inscrite au patrimoine Français : « La honte » ?
 

La France vient d'inscrire au titre de son patrimoine immatériel la corrida. Elle devient ainsi le premier pays au monde à effectuer cette démarche. Une « honte », pour les associations qui militent contre la tauromachie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

613 opinions
  • Pablo65000TheoGaut
    Pablo65000TheoGaut     

    Tu préfères crever dans un abattoir et te faire charcuter de partout en entendant les râles de tes congénères ou mourir en combattant dans une arène et mourir sous un tonnerre d'applaudissement ??

  • nanote
    nanote     

    Parce que c'est une culture selon vous , il faut continuer.... mais pourquoi ne continuez vous pas comme il y a certains siècles passés à mettre des "gogos" comme vous dans l'arene!!! Je crois que j'irai volontiers voir le spectacle?

  • Aitor
    Aitor     

    Qu'on le veuille ou non, c'est une culture du sud de la France. Ceux qui n'aiment pas, qu'ils n'y aillent pas et arrêtent de juger ceux qui aiment. Bravo Frédéric Mitterrand.

  • johnnel
    johnnel     

    la france tombe de plus en plus bas, véritable pays de charognards; j ai honte pour mes parents et pour ma descendance moi qui croyais la france noble pays de sagesse, c'est lamantable

  • Aleeixandra
    Aleeixandra     

    Cei vraiment honteux de voir sa ! Nan mei aprés on dit BRAVO la France ! Nan mei vous aimerais bien etre a la place de ses pauvres betes hei ressentir leurs douleurs ? Si seulement lei animaux pouvais avoir une vie comme nous ! Hei oei je cei pourquoi vous vous en servait pour BONiCHE simplement parce qu'il parle pas & qu'il comprennent pas tous... --'

  • nina da silva
    nina da silva     

    Vergonzoso, criminal e increíbleeeeeeeee!!! que el gobierno francés haya declarado patrimonio de su cultura la matanza de un animal indefenso, al que le aplican torturas y desgastes para que se enfurezca, y luego terminan matándolo, cortándoles las orejas, desangrándolo!!! Pero a quién se le ocurrió que eso puede ser cultura, más bien es una réplica de los pueblos bárbaros. Si están aburridos y les falta cultura, vayan al Louvre que eso sí que es cultura, y no esta tremenda calamidad de la que no puedo ser partícipe ni siquiera involuntariamente.

  • TOROTORO
    TOROTORO     

    Chers amis de combat,



    Il est capital de maintenir la pression non seulement sur le ministre de la Culture, mais aussi sur le premier ministre et sur le président Sarkozy !



    Hier sur RTL, Frédéric Mitterrand a répondu à un journaliste au sujet du retrait la corrida du patrimoine culturel immatériel de la France : « je pense que je l’enlèverai sans doute ! »



    A écouter sur :

    ...



    A 48 minutes et 30 secondes ! Merci à Ginette de Adeo Animalis pour cette information capitale !



    SOYONS TRES NOMBREUX LE SAMEDI 28 MAI A PARIS A 15H00, PLACE DU PALAIS-ROYAL ! Merci de faire venir un maximum de personnes. Que toutes les associations soient représentées à travers de nombreux tee-shirts, pancartes et banderoles ! A ce jour 130 associations font partie du collectif « Non à la honte française ! » sur : www.patrimoine-corrida.fr Rappelons que toutes les associations de protection animale sont les bienvenues et ont été invitées.



    Merci d’appeler le ministère de la Culture au 01 40 15 81 99. C’est nouveau, depuis aujourd’hui on demande non seulement les nom, prénom et téléphone, mais aussi l’adresse. Faites appeler vos proches si vous êtes déjà enregistrés. Et vous pouvez de toute façon appeler pour demander au ministre de faire vite pour retirer cette ignominie du patrimoine français. Pourquoi attendre puisqu’il va le faire et qu’il l’a annoncé ?



    Vous pouvez aussi téléphoner au standard de la présidence de la République : Téléphone standard : 01 42 92 81 00



    Et aussi à celui du premier ministre : Téléphone standard : 01 42 75 80 00



    Pour leur demander de retirer la corrida du patrimoine de la France au plus vite.



    Vous pouvez télécharger le tract du collectif et le diffuser sur tous les réseaux sociaux, l’envoyer à vos contacts pour faire connaître cette manifestation majeure au plus grand nombre. Cette manifestation est capitale pour la lutte, il faut faire le maximum pour être présent ! Merci à vous.



    http://www.patrimoine-corrida.fr/action



    La lutte continue et nous devons gagner !



    Bien à vous

    Pour le CRAC Europe et pour le collectif

    Jean-Pierre Garrigues

  • TOROTORO
    TOROTORO     

    ... à qui personne ne répond... faut dire c'est tellement intéressant...

  • TOROTORO
    TOROTORO     

    Le groupe Facebook « 2000 jeunes pour défendre la corrida en France » vient d’annuler le rassemblement de jeunes aficionados qu’il comptait organiser à Dax le 11 septembre prochain.

    Cette annulation est le signe patent que la corrida n’intéresse pas la jeunesse qui n’a pas le goût du sang.

    Cette initiative était une tentative grossière et éhontée d’instrumentaliser les jeunes pour tenter de défendre une pratique ringarde.

    La corrida se situe aux antipodes des idéaux portés par la jeunesse française qui aspire à un avenir meilleur, à un monde plus pacifique, plus juste, plus humain, plus civilisé, plus respectueux de la planète et des êtres vivants.

  • TOROTORO
    TOROTORO     

    Maëva, 13 ans...

    Quelque part au cœur de Madrid,
    Au cours d’un après-midi torride,
    Le taureau sort du toril en trottant fièrement.
    Le malheureux ne sait pas ce qui l’attend.
    Au son de la fanfare et des applaudissements,
    Il va connaître la cruauté et le sang.
    Pourquoi cette pique tranchante qui lui blesse le cou ?
    Pourquoi cette masse de gens qui crient comme des fous ?
    Le taureau baisse la tête avec un souffle rauque,
    La pique lui a sectionné les ligaments de la nuque.
    Un animal ne pouvant redresser la tête
    Est-il un réel danger pour celui qui l’affronte ?
    Le torero, tel un vrai sadique,
    Le force à pourchasser sans répit
    Cette cape rouge qui est partout
    Et qu’il n’attrapera jamais.
    Les longs harpons aux couleurs gaies,
    Violemment plantés sous les « Oléé ! »,
    Se balancent à chaque mouvement.
    Les plaies dans son garrot creusant, creusant,
    Haletant, tête basse et les flancs ruisselants de sang,
    Le taureau fait face à son bourreau en costume brillant.
    Dans les yeux de l’homme, un éclat de démence,
    Dans ceux de l’animal, des larmes de souffrance.
    Il avait confiance en les humains,
    Et voilà qu’ils le martyrisent.
    La bouche écumante et le cœur battant,
    Il voit le matador lever son épée d’argent.
    Le geste est rapide, la main sûre d’elle,
    Et la foule applaudit de plus belle,
    Lui vomit des flots de sang,
    Sous les cris et les hourras retentissants.
    La pauvre bête tombe à genoux, vaincue.
    C’est fini pour elle, tout est perdu.
    Elle se couche sur le flanc,
    Les pattes battent en l’air inutilement.
    Elle se bat encore, malgré ce qu’on lui fait subir,
    Elle luttera jusqu’au dernier soupir.
    L’animal, épouvanté, ensanglanté, appelle au secours,
    À ses mugissements désespérés les gens restent sourds.
    Le poignard de l’assassin s’enfonce entre ses cornes
    Et il sombre lentement dans le gouffre de la mort.
    Le sang coule encore,
    Tache rouge sombre sur le sable d’or.
    Pour le taureau, la mort est une délivrance,
    Il ne peut plus endurer cette souffrance.
    L’homme découpe l’oreille et la queue
    Et brandit fièrement son trophée sanglant.
    La corrida est-elle un art
    Ou une pratique barbare ?
    Peut-on parler de culture
    Lorsqu’il s’agit de torture ?
    Tandis que le cruel vainqueur
    Reçoit les fleurs et les honneurs,
    Le triste cadavre mutilé du taureau
    Est traîné hors de la vue des aficionados
    Et les traces de sang dans l’arène, balayées
    Comme si elles n’avaient jamais existé,
    Comme si une conscience n’avait jamais été martyrisée ici même,
    Pour l’argent, la distraction et la gloire de la race humaine.
    Dans le regard vitreux de l’animal mort,
    Il y a comme l’ombre d’une unique question,
    Un « pourquoi » qui restera à jamais sans réponse.
    Bien sûr, ce n’est qu’une illusion …
    ais est-ce cela l’humanité dont nous sommes si fiers ?
    La torture publique d’un animal pour le plaisir des yeux ?
    Car, du taureau ou du torero,
    Le plus dangereux est-il vraiment celui que l’on croit ?

Lire la suite des opinions (613)

Votre réponse
Postez un commentaire