En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-françois copé opposé à une taxation de la vente de la résidence principale
 

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé s'est prononcé dimanche contre une taxation de la vente de la résidence principale envisagée dans le cadre de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • roronoa
    roronoa     

    DIS EN PLUS JSUIS INTERESSE

  • Crusaders
    Crusaders     

    Le neuf est ciblé par les gens qui ont vraiment les moyens, relativement, donc hausse, s'il y a les interressés jouent dans une autre cours, par contre l'ancien s'adresse d'avantage au ressource "limitées" quelques part, et dans ce cas de figure la non possibilté d'acheter signifie grosse difficulté...ok ?

  • Lirrévérencieuxduconfluent
    Lirrévérencieuxduconfluent     

    Quel argument!!! Le degré zéro de la discussion

  • eddyb
    eddyb     

    tu a une maison qui vaut 1.2 million €? tu a du bol toi

  • padoue
    padoue     

    il sera peut-être concerné un jour,ou l'a-t-il déjà été!

  • Heloise60
    Heloise60     

    les smicards ?

  • Lirrévérencieuxduconfluent
    Lirrévérencieuxduconfluent     

    Certains ne semblent pas faire le distingo entre résidence principale et les autres propriétés immobilières. Comme tu dis certains vebndent et rachètent par obligation suite à changement de lieu de travail ou pour naissance d'enfant. En plus la vente et le rachat occasionnent des frais de notaire et autres donc une taxe serait une double peine. Quel est l'imbécille qui a proposé cette taxe à un moment où se loger est de plus en plus probématique. Copé ne fait que signifier une évidence.

  • gribouille380
    gribouille380     

    la plus value en question concerne les logement de plus d'un million deux cent mille...je suis sure que les heureux propriétaire de ce type ne sont pas si nombreux sur ce forum.
    quelqu'un qui aurait acheté un bien de base 150000€ il y a dix ans aura vraisemblablement apporté des ameliorations pour arrivé a 200000 aujourd'hui et il peut deduire ses factures de la plus value qu'il paye déjà a l'heure actuelle.
    Alors dans la mesure ou l'on supprime l'ISF ,on peux bien se rattrapper sur autre chose.Tout ce que le gouvernement nous donne de la main gauche,il nous le reprend de la main droite.Donc cela doit concerner tout le monde

  • travailleur qui ne sert qu'a payer
    travailleur qui ne sert qu'a payer     

    Pour faire un peu baisser la note, pourquoi ne pas baisser le taux des actes notariés ?
    En effet, l'immobilier ayant doublé en 10 ans, le revenu des notaires aussi, sans faire plus de travail. Que de faire les actes à 7%, on pourrait baisser jusqu'a 3%, ce qui ferait baisser la note et les notaires ne gagneraient pas moins qu'avant la bulle. Idem sur les coms des agences immobilières.
    On pourrait baisser le prix de 10 000 € sur un T3 de ville moyenne sans que personne ne soit perdant, tellement les notaires et agents immobiliers/promoteurs fonctionnant aux prorata ce sont enrichis uniquement sur le fait que l'immobilier à explosé.

  • travailleur qui ne sert qu'a payer
    travailleur qui ne sert qu'a payer     

    Et le prix du neuf qui l'a fait augmenter ?
    cette taxe ne touche pas les logements neufs, et pourtant ils ont beaucoup plus augmenté que l'ancien dans pas mal de grande ville de province. cette taxe ne touche pas ceux qui vendent un terrain à prix d'or pour construire un logement.
    Forcément, le prix du neuf étant si haut, (en grande partie grace aux aides qui ont permis aux promoteurs de gagner plus en augmentant d'autant les logement que les crédit d'impôts pouvaient faire baisser le prix), les primo accdants se sont rués sur l'ancien, d'où la surrenchère des prix.
    Au contraire, vu la ménurie de logement, peut être que les vendeurs qui veulent se faire de l'argent (et donc qui ont le temps de trouver le bon pigeon) va encore augmenter les prix pour absorber tout ou parti de cette taxe, et ce encore le travailleur qui doit partir trouver du boulot ailleurs et devra vendre son logement assez vite qui va être le plus pénalisé. L'état dit que le logement coûte trop cher, mais il a multiplier les normes et les diagnostic que doit payer le vendeur avant de vendre son appart.
    Pourquoi ils ne voteraient pas une baisse des frais notariés et taxes à la place ?

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire