En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale
 

A deux jours du sommet social entre le gouvernement, les syndicats et le patronat, le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, Jean-François Copé a plein d'idées pour « aller plus loin » côté emploi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • STC
    STC     

    over dose !!!!penible Cope,toujours les memes qui sont inviter par leur petits copains les medias,pour precher la bonne parole ,les question des journalistes timides,mr cope a vraiment tout compris

  • omdu06
    omdu06     

    a quand tout le peuple dans la rue surtout j'ai bien tous et pas toujours les memes... y a que sa qui marchera...

  • MARDECAFE
    MARDECAFE     

    En regardant la photo... Il ne lui manque plus que la boule de cristal !

    Lamentable président de l'UMP :
    Union
    Majoritaire
    Paupérisante

    ...Quel manque de conviction dans ses propos ! Même lui n'y croit pas...

  • ECHAFAUD666
    ECHAFAUD666     

    À quand un tribunal civil pour tous ses "MENTEURS du GOUVERNEMENT" qui plongent par leur "politique aveugle" les citoyens dans la faim et la misère !! Combien de Français ne mangent plus à leur faim, ont froid l'hiver, ou n'ont pas de toit et certains même plus de travail.? Hélas de plus en plus et nul n'est à l'abri !

    Vite des élections avant que la situation ne dégénère en Métropole comme aux Antilles depuis 1 mois !!

  • guytou1949
    guytou1949     

    COPE le roi de la langue de bois va nous faire la morale sur l emploie alors qu il est un des chefs de file de la droite au pouvoir de pres de 10 ans SUPER!

  • vider
    vider     

    Toujours des mesurettes quine coutent qu'au contribuable.
    L'UMP parle de pédagogie quand il faut parler de dialogue social.Ils croient peut être qu'on est imbécile et qu'il faut encore et encore nous expliquer...
    Leur pédagogie c'est l'art de faire avaler leur couleuvre.
    Les seules mesures qui vaillent sont:
    1: imposer au même niveau que les salaires les dividendes.
    2: que les dettes de l'état et des entreprises envers les organismes sociaux soient enfin résorbées.
    3:réformer les statuts des entreprises en France et en Europe ( et au monde) pour que la vrai valeur de l'entreprise soit réellement dans la productivité de valeurs industrielle et non des seuls profits des actionnaires qui investissent, sucent toutes les valeurs des entreprises et puis se retirent dés que les bénéfices sont mieux ailleurs en laissant un désert derrière eux.
    Un prise de participation à court terme dans une société ne devrait plus exister.
    Ces investisseurs que l'on voudrait attirer ne pas la pour valoriser les entreprises, mais seulement et uniquement pour gratter du bénéfice. A quand les vrais investisseurs partenaires de la valorisation d'une entreprise?
    Changeons les valeurs et surtout celles des ces messieurs de l'UMp donneurs de leçon croyant être possesseur de la pensée unique.

  • ANDRE.KSKET
    ANDRE.KSKET     

    mais il ne changera donc jamais ce Copé... Plus c'est gros plus il pense que çà va passer... a force de prendre les gens pour des C... va y avoir un bon retour de manivelle !

  • Au neuneu
    Au neuneu     

    - créer un autre SMIG (on n'est pas à un près!) à 1500€ pour les salariés des grosses entreprises.
    - interdire les licenciements pour les entreprises qui bénéficient ou qui ont bénéficié d'aides publiques de toutes sortes ces 5 dernières années ou qui ont des bénéfices croissants.
    - plafonner les salaires des patrons à 10 fois le smig càd 15000€ tout compris (stock option, avantages, versement de dividendes, intéressement, etc.)
    - abroger le bouclier fiscal.
    - interdire les "parachutes dorés".
    - taxer très fortement à 50 ou 60% les produits rentrants en France venant d'entreprises qui ont délocalisées à l'étranger en licenciant en France.
    - instaurer un "droit de regard" mensuel de la cour des comptes sur l'utilisation de toutes les aides qui ont été dispensées par l'état, càd nous, aux banques et autres depuis la crise.
    - surveiller avec un organisme indépendant et multiparti (consommateur, distributeur, agriculteur, manufacturier etc) les marges, les salaires pratiqués dans la grandes distribution et le "discount".
    - imposer aux pétroliers la répercution INTEGRALE de la baisse du brut et surveiller les augmentations de marges et autres qu'ils s'octroient (ex: la marge de raffinage a augmentée de 150% durant le premier semestre 2008!).

    Si on commençait par cela, je pense que l'on éviterait bien des malheurs! Mais ne rêvons pas l'évitement de malheur ne semble pas être le but de notre gouvernant!!!!!!!!

  • paul2
    paul2     

    Copé Bla Bla attend les européennes,et il va voir la branle de l'UMP

  • gamsou
    gamsou     

    apres la recette du flan de sarko voici celle de coppé.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire