En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Copé : "Je ne crois pas du tout à un risque de scission" de l'UMP
 

Après son élection à la tête de l'UMP, Jean-François Copé se veut fédérateur et optimiste. Sur RTL, il a balayé tout "risque de scission".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • geko
    geko     

    On ne peut pas être Juge & Parti, Copé étant candidat ne pouvait être organisateur des élections. La preuve dans les A.M. ou Filon était donner gagnant Copé a refuser de mettre plus de lieu pour les votants, moralité: beaucoup de votants ont soit quitter les lieux sans voter,soit quitter les lieux après 2 voir 3 heures d'attente (mon beau-frère était dans ce cas (bureau 3) et a quitter sans signer le registre car il y avait a nouveau beaucoup d'attente!

  • vauban
    vauban     

    une habitante de l'immeuble où siège l'UMP rentre chez elle en pestant. "Ils n'ont toujours pas fini ? Clémenceau avait raison de dire qu'on a la droite la plus bête du monde !", s'emporte Monique.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    pour la supposée scission, l'UMP vaut 0 . 0 divisé par 2, ça fait toujours 0 ...

  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    C'est un parti de politicard, on leche on lache on lynche, chacun va remarchander ses alliances et on aura plus que des pro-copé..........jusqu'au moment de choisir un candidat au futur presidentielle

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    La bonne nouvelle est la victoire de Copé, la chute de l'UMP n'en sera que plus rapide ...
    Rappelez-vous qui a augmenté la dette de la France de 600 Milliards ?

  • Alain Blond Peaucellier
    Alain Blond Peaucellier     

    Il a raison et ce sera le futur président de la République.

Votre réponse
Postez un commentaire