En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-françois copé favorable à une baisse de 10% des budgets de fonctionnement des ministères
 

PARIS (Reuters) - Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé, se dit partisan d'une baisse de 10% des budgets de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • aulx
    aulx     

    Copé est victime de ses contradictions, entre 1- Son ambition d'etre candidat à la présidence en 2017 , et sur ce point il sera jugé à ce moment là à l'aune de ses déclarations sur les actuels déficits publics
    2- Son intert objectif de voir N Sarkozy battu pour avoir une meilleure chance d' incarner l' alternance à une présidence socialiste en 2017
    3- Le souci d' apparaitre solidaire à l' UMP

    Alors Mr Copé est dans la posture de celui qui fait des discours sans vouloir changer quoi que ce soit, le nombre de sénateurs augmentent ! 20 secrétariats d' état ne servant strictement à rien, des dépenses de communication abyssales, ses amis députés vivant comme des princes ... Pas de réforme fiscale ... Le clientélisme ...

  • myrtilles
    myrtilles     

    ça ne veut pas dire que les ministres vont baisser leurs salaires et leurs frais de 10% mais que les depenses des ministeres vont baisser.ce qui n'est pas pareil.

  • RICO38
    RICO38     

    C est une bonne idée et puis tant qu on y est tu baisse ton salaire de 50% ainsi que tes amis !!!il t en reste encore plus que je ne pourrais rever !

  • albertine
    albertine     

    Il est temps que nos politiques comprenne que les privilèges et les rentes de situation des fonctions exerces doivent prendre fin et ce n'est pas du populisme que de devoir réduire le salaire ou les indemnités de nos élus et de fiscalisé aussi les autre avantages dont il bénéficie pour une égalité par rapport au citoyen lambda qui lui a rien sinon le droit de payer

Votre réponse
Postez un commentaire