En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-françois copé appelle à manifester en masse contre le mariage gay
 

PARIS (Reuters) - Le président de l'UMP Jean-François Copé appelle ses militants à "participer en masse" à la manifestation contre le mariage...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

52 opinions
  • frisco
    frisco     

    Il joue avec le feu ! avec un grand mépris pour la FRANCE , les Français et les militants de l' U M P .

  • ouvreyeux
    ouvreyeux     

    auxurnesconcitoyens.blogspot.

    La droitisation saisie par la rhétorique de "l'insécurité culturelle"

    La droite française paie au prix fort ses erreurs d'analyse quant à la droitisation que connaîtrait la société française.
    En effet, son chaos n'est pas qu'affaire d'hommes, mais aussi d'idées, comme en témoigne le fait que la radicale motion de la Droite forte soit parvenue en tête lors du vote des militants de l'UMP.

    UNE HIÉRARCHIE DE VALEURS ET DE TRAVAIL LÉGITIME

    Ceux qui y appartiennent exigent un retour à une société construite, avec une hiérarchie de valeurs et de travail légitime.
    Cette dynamique a contribué à la diffusion d'une fiction sociale dans laquelle les populations d'origine arabo-musulmane représentaient quant à elles un corps unifié socialement, culturellement et religieusement.
    Cette cristallisation entre la représentation d'un "nous" composé d'individus épars en concurrence, et un "eux" imaginé comme solidaire, entraîne dans l'imaginaire des populations une coagulation des insécurités : physique, économique, culturelle, elles ne constituent en fait qu'un seul bloc pour de nombreuses personnes, déplaçant ainsi sur une critique des populations d'origine arabo-musulmane le rapport entre les transformations de l'économie et des technologieset nos modes de vie.
    Ce sentiment d'insécurité culturelle est encore plus vivace chez ceux à qui est affirmé qu'ils ne sont pas adaptés à la mondialisation et à ses conséquences sur nos structures économiques.

    VALORISATION DE LA DÉFENSE DES "PETITS BLANCS"

    Tandis que cette analyse s'esquissait par des échanges entre spécialistes de la recherche en sciences sociales, elle était reprise à la volée dans un champ médiatique structuré par la posture éthique et esthétique, en fait une société du spectacle assez révélatrice de chaos social sus-décrit.
    Le résultat fut une accumulation de contresens : dénonciation d'un "concept d'extrême droite", voire admonestation d'une "sécurité identitaire" destinée àcontourner la question de l'insécurité économique ou, à l'opposé, valorisation de ladéfense des "petits Blancs"...
    Or, l'hypothèse de l'insécurité culturelle n'est pas un thème identitaire destiné àmasquer la question sociale, mais relève d'une question socio-économique qui a une implication culturelle.
    Pour la contrer, il faut répondre à l'atomisation et la à précarisation du travail. C'est pourquoi la droite populaire et la Droite forte ne peuvent concurrencer le FN : elles avalisent sa perception insécurisée, mais n'y apportent pas comme lui une réponse globale, avec la promotion frontiste d'une souveraineté nationale, identitaire, populaire et sociale.
    On ne saurait pour autant considérer que la gauche a, en la matière, les coudées franches. Car quand bien même réussirait-elle socialement qu'il lui resterait encore à reproduire du commun. Quoique cela relève plus du législateur que du chercheur, quelques pistes peuvent être évoquées.
    auxurnesconcitoyens.blogspot.fr

  • ouvreyeux
    ouvreyeux     

    auxurnesconcitoyens.blogspot.

    La droitisation saisie par la rhétorique de "l'insécurité culturelle"

    La droite française paie au prix fort ses erreurs d'analyse quant à la droitisation que connaîtrait la société française.
    En effet, son chaos n'est pas qu'affaire d'hommes, mais aussi d'idées, comme en témoigne le fait que la radicale motion de la Droite forte soit parvenue en tête lors du vote des militants de l'UMP.

    UNE HIÉRARCHIE DE VALEURS ET DE TRAVAIL LÉGITIME

    Ceux qui y appartiennent exigent un retour à une société construite, avec une hiérarchie de valeurs et de travail légitime.
    Cette dynamique a contribué à la diffusion d'une fiction sociale dans laquelle les populations d'origine arabo-musulmane représentaient quant à elles un corps unifié socialement, culturellement et religieusement.
    Cette cristallisation entre la représentation d'un "nous" composé d'individus épars en concurrence, et un "eux" imaginé comme solidaire, entraîne dans l'imaginaire des populations une coagulation des insécurités : physique, économique, culturelle, elles ne constituent en fait qu'un seul bloc pour de nombreuses personnes, déplaçant ainsi sur une critique des populations d'origine arabo-musulmane le rapport entre les transformations de l'économie et des technologieset nos modes de vie.
    Ce sentiment d'insécurité culturelle est encore plus vivace chez ceux à qui est affirmé qu'ils ne sont pas adaptés à la mondialisation et à ses conséquences sur nos structures économiques.

    VALORISATION DE LA DÉFENSE DES "PETITS BLANCS"

    Tandis que cette analyse s'esquissait par des échanges entre spécialistes de la recherche en sciences sociales, elle était reprise à la volée dans un champ médiatique structuré par la posture éthique et esthétique, en fait une société du spectacle assez révélatrice de chaos social sus-décrit.
    Le résultat fut une accumulation de contresens : dénonciation d'un "concept d'extrême droite", voire admonestation d'une "sécurité identitaire" destinée àcontourner la question de l'insécurité économique ou, à l'opposé, valorisation de ladéfense des "petits Blancs"...
    Or, l'hypothèse de l'insécurité culturelle n'est pas un thème identitaire destiné àmasquer la question sociale, mais relève d'une question socio-économique qui a une implication culturelle.
    Pour la contrer, il faut répondre à l'atomisation et la à précarisation du travail. C'est pourquoi la droite populaire et la Droite forte ne peuvent concurrencer le FN : elles avalisent sa perception insécurisée, mais n'y apportent pas comme lui une réponse globale, avec la promotion frontiste d'une souveraineté nationale, identitaire, populaire et sociale.
    On ne saurait pour autant considérer que la gauche a, en la matière, les coudées franches. Car quand bien même réussirait-elle socialement qu'il lui resterait encore à reproduire du commun. Quoique cela relève plus du législateur que du chercheur, quelques pistes peuvent être évoquées.
    auxurnesconcitoyens.blogspot.fr

  • ouvreyeux
    ouvreyeux     

    auxurnesconcitoyens.blogspot.

    La droitisation saisie par la rhétorique de "l'insécurité culturelle"

    La droite française paie au prix fort ses erreurs d'analyse quant à la droitisation que connaîtrait la société française.
    En effet, son chaos n'est pas qu'affaire d'hommes, mais aussi d'idées, comme en témoigne le fait que la radicale motion de la Droite forte soit parvenue en tête lors du vote des militants de l'UMP.

    UNE HIÉRARCHIE DE VALEURS ET DE TRAVAIL LÉGITIME

    Ceux qui y appartiennent exigent un retour à une société construite, avec une hiérarchie de valeurs et de travail légitime.
    Cette dynamique a contribué à la diffusion d'une fiction sociale dans laquelle les populations d'origine arabo-musulmane représentaient quant à elles un corps unifié socialement, culturellement et religieusement.
    Cette cristallisation entre la représentation d'un "nous" composé d'individus épars en concurrence, et un "eux" imaginé comme solidaire, entraîne dans l'imaginaire des populations une coagulation des insécurités : physique, économique, culturelle, elles ne constituent en fait qu'un seul bloc pour de nombreuses personnes, déplaçant ainsi sur une critique des populations d'origine arabo-musulmane le rapport entre les transformations de l'économie et des technologieset nos modes de vie.
    Ce sentiment d'insécurité culturelle est encore plus vivace chez ceux à qui est affirmé qu'ils ne sont pas adaptés à la mondialisation et à ses conséquences sur nos structures économiques.

    VALORISATION DE LA DÉFENSE DES "PETITS BLANCS"

    Tandis que cette analyse s'esquissait par des échanges entre spécialistes de la recherche en sciences sociales, elle était reprise à la volée dans un champ médiatique structuré par la posture éthique et esthétique, en fait une société du spectacle assez révélatrice de chaos social sus-décrit.
    Le résultat fut une accumulation de contresens : dénonciation d'un "concept d'extrême droite", voire admonestation d'une "sécurité identitaire" destinée àcontourner la question de l'insécurité économique ou, à l'opposé, valorisation de ladéfense des "petits Blancs"...
    Or, l'hypothèse de l'insécurité culturelle n'est pas un thème identitaire destiné àmasquer la question sociale, mais relève d'une question socio-économique qui a une implication culturelle.
    Pour la contrer, il faut répondre à l'atomisation et la à précarisation du travail. C'est pourquoi la droite populaire et la Droite forte ne peuvent concurrencer le FN : elles avalisent sa perception insécurisée, mais n'y apportent pas comme lui une réponse globale, avec la promotion frontiste d'une souveraineté nationale, identitaire, populaire et sociale.
    On ne saurait pour autant considérer que la gauche a, en la matière, les coudées franches. Car quand bien même réussirait-elle socialement qu'il lui resterait encore à reproduire du commun. Quoique cela relève plus du législateur que du chercheur, quelques pistes peuvent être évoquées.
    auxurnesconcitoyens.blogspot.fr

  • ageen
    ageen     

    TOUS EN COEUR COPE + FN ,N'OUBLIEZ PAS DE CHANTER ENSEMBLE CONTRE CE MARIAGE GAY: MARECHAL NOUS VOILA CELA VA RESSERER VOTRE UNION POUR LES ANNEES A................ VENIR!!!.

  • dany2a
    dany2a     

    il m’exaspère ce cope ce facho;tous ces tète a claque de fils de bourgeois,bande de fanatic dangereux pour la democratie,Ump=danger. Référendum,mais vous etes tomber sur la tète avec votre nains de Sarko qui avais accueilli a bras ouvert kadhafi,la vous avez pas manifester

  • anna bella
    anna bella     

    un sujet d'une pareille importance appelle UN REFERENDUM

  • Patriote59
    Patriote59     

    Place Denfert Rochereau à Paris à 14 heures CONTRE LA LOI TAUBIRA

  • aetu
    aetu     

    ce bon Mr Copé appelait les Français à se serrer les coudes et à se mettre au boulot ? Mais ça, ce n'est pas son travail. Mr Copé est un homme politique, donc son travail est de diviser (il y arrive très bien) en imaginant pouvoir régner (espérons qu'il y arrive moins bien)...

  • CM732
    CM732     

    Il faut absolument que le peuple français soit consulté par voie de RÉFÉRENDUM sur cette loi qui est en fait une BOÎTE DE PANDORE qui peut amener à tous les excès et à toutes les dérives de la société... Monsieur Hollande aura t-il le courage de s'adresser au peuple français ou bien fuira t-il ses responsabilités?

Lire la suite des opinions (52)

Votre réponse
Postez un commentaire