En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hollande promet de nouvelles baisses d'impôts "si la croissance s'amplifie en 2016"

Mis à jour le
François Hollande
 

Dans une interview accordée en simultanée à plusieurs journaux de la presse quotidienne régionale, François Hollande s'est dit conscient des "efforts qui ont été demandés aux Français depuis qu'il est président de la République. Il a également évoqué les enjeux de la prochaine Cop21 à Paris.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

122 opinions
  • treza555
    treza555     

    Depuis deux ans et demi il n y a plus de crise financiere ce qui fait que depuis de nombreux mois il y un contexte international qui reprend des couleurs .Malgre cela 2014 aucune croissance en france et nous allons arrive peniblement a 1 pour cent en 2015.
    .Je rappelle aux socialistes qui ont de la memoire que lorsque cela cela les arrangent que debut 2008 est arrivee une crise sans precedent ,un veritable tsunami mondial .Tout est chamboule,tout est remis en question ,resultat en 2009,moins 2, 5 pour cent de croissance .La crise ,quel crise disaient ils ,tout est de la faute a l autre .Et puis en 2010, plus 1,4 pour cent de croissance ,2011 plus 1, 7 pour cent de croissance malgre toujours la crise .En 2013, 0,3 pour cent ,2014 ,0 pour cent ,2015 ,certainement 1 pour cent. Qui est au pouvoir depuis 2012 ?Alors Monsieur hollande arretez de vous satisfaire de la situation en rejettant toujours la faute a votre predecesseur

  • france royal
    france royal     

    Il a raison de nous rassurer on est tellement inquiet ! A-t-on au moins le droit de rire ?

  • homme123
    homme123     

    Le prochain Président ( car j'espère comme des millions de Français que Hollande ne sera pas ré-élu )
    devra " jongler " avec le budget pour " payer - sans augmenter les impôts - " les promesses électoraliste de baisses d'impôts promises par le président actuel qui,
    déjà et depuis plusieurs mois, est en campagne pour les prochaines présidentielles !!

    Thot
    Thot      (réponse à homme123)

    en campagne, à nos frais.

  • Thot
    Thot     

    Politique de "moi, président" : augmenter tous les impôts et créer des taxes, les deux premières années d'une façon hallucinante, puis l'année de l'élection présidentielle, en retirer un tout petit peu, pensant que "les sans dents" n'y verront que du feu. Il va redescendre sur terre !

  • Thot
    Thot     

    ... "si la croissance (qui est à zéro !) s'amplifie" : ça va il prend pas trop de risques ? MDR !

  • sonntag
    sonntag     

    De mai 2007 à janvier 2012, le nombre de chômeurs en catégorie A a donc augmenté de 724 000 personnes, passant exactement de 2,137 à 2,861 millions. Une hausse de un peu plus de 1 million si on compte le total de demandeurs d'emploi inscrits dans les catégories A, B et C, passant de 3,2 à 4,3 millions.
    source DARES

    pintre
    pintre      (réponse à sonntag)

    Ça passera coûte que coûte.
    Pour ma part, je suis face à un graphique de l' Insee retraçant l'évolution de la courbe du chômage sous les périodes Sarkozy et Hollande. Je note pour Monsieur Sarkozy de Mai 2007 à Août 2008 une baisse du chômage. Puis de Septembre 2008 (sévère crise) à Septembre 2010 une hausse significative. Puis de Septembre 2010 à Mai 2011 une stagnation (pourtant encore en période de crise). Et de Mai 2011 à Mai 2012 une nouvelle remontée moins sévère tout de même. Pour Monsieur Hollande, je note une montée assez sévère et constante de Mai 2012 à juin 2015 (dernière donnée) avec une crise moins sévère, et des conjonctures meilleures. A vous relire.

    atlas33
    atlas33      (réponse à sonntag)

    Mai 2012 : 2 927 000 personnes – décembre 2012 personnes : 3 125 000 soit 198 000 chômeurs de plus

    Chômeurs de Catégorie A + B + C :

    Mai 2012 : 4 634 000 chômeurs – décembre 2012 : 4 907 000 chômeurs soit 273 000 chômeurs de plus Évolution du chômage de janvier 2013 à décembre 2013
    Chômeurs de Catégorie A :

    Fin décembre 2012 : 3 125 000 chômeurs – fin décembre 2013 : 3 303 000 chômeurs soit + 178 000 chômeurs de plus

    Chômeurs de Catégorie A + B + C :

    Fin décembre 2012 : 4 907 000 chômeurs – fin décembre 2013 : 5 194 000 chômeurs soit 287 000 chômeurs de plus Évolution du chômage de janvier 2014 à octobre 2014 (y compris DOM)
    Chômeurs de Catégorie A :

    Fin décembre 2013 : 3 303 000 chômeurs – fin octobre 2014 : 3 582 000 chômeurs soit 279 400 chômeurs de plus

    Chômeurs de Catégorie A + B + C :

    Fin décembre 2013 : 5 194 000 chômeurs – fin octobre 2014 : 5 457 400 chômeurs soit 263 400 chômeurs de plus

    Les catégories de demandes d’emploi établies par Pôle Emploi
    Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi
    – catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte de 78 heures ou moins au cours du mois
    – catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue de plus de 78 heures au cours du mois Au total, fin juin 2015, le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B, C s'établit à 5 397 400 en métropole (5 703 000 Dom compris). Ce nombre est en baisse de 0,3% sur un mois (-16 800) et en hausse de 7,1% sur un an (+355 900).

  • atlas33
    atlas33     

    François Hollande profiterait-il de sa position pour placer ses amis aux postes importants ? C’est en tout cas ce que lui reproche le Canard enchaîné. La nomination de François Brottes à la tête de RTE (Réseau de transport d’électricité), en juillet dernier, avait déjà beaucoup fait parler. La droite avait alors accusé le chef de l’Etat d’avoir trouvé une astuce pour prolonger la mission temporaire du député PS, et ainsi ne pas avoir recours à un vote comme il en est d’ordinaire l’usage. Dans un article intitulé "Les parasols dorés de la République exemplaire", le Canard enchaîné affirme que ce n’est pourtant pas la première fois que François Hollande place ses amis aux postes à haute responsabilité.

    A lire aussi - Hollande insiste pour installer un proche de Sarkozy à Bercy

    François Hollande favoriserait ses anciens camarades de l'ENA

    Ainsi, le président de la République est accusé de privilégier ses anciens camarades de l’ENA. Michel Cadot, le nouveau préfet de la police de Paris nommé en juillet dernier, Collette Horel nommée conseillère d’Etat, ou encore Pierre Duquesnes, ambassadeur, représentant permanent de la France auprès de l’OCDE, sont tous des anciens de la promotion Voltaire. Claude Revel, nommée conseillère à la Cour des comptes "en service exceptionnel", en juin, et qui hériterait d’un poste d’une durée de 5 ans, soit juste de quoi tenir jusqu’à la retraite, est également dans le viseur du quotidien. Ce dernier rappelle également que Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l’Elysée, est lui-aussi un ancien de la promotion Voltaire.

    Le chef de l'Etat aurait propulsé les chiraquiens qui ont appelé à voter pour lui

    Mais le président de la République ne pistonnerait pas que ses anciens camarades de classe. Les proches de Jacques Chirac, qui ont appelé à voter pour lui en 2012, auraient également été grassement récompensés. Brigitte Girardin en serait le parfait exemple puisque l’ancienne ministre de l’Outre-mer a récemment été nommée conseillère-maître à la Cour des comptes alors que Nicolas Sarkozy l’avait éloignée en la plaçant au quai d’Orsay. Elle est ainsi passée de 2 500 euros par mois à près de 9 000 euros.

    PUBLICITÉ
    De nombreux proches de François Hollande sont énumérés par le Canard enchaîné, parmi lesquels on peut retrouver des fidèles du parti, des Hauts fontionnaires, des patrons d’entreprises appartenant au service public, ou encore d’anciens directeurs de cabinet propulsés à des postes privilégiés. Tous auraient été parachutés grâce à l’aide du chef de l’Etat, selon le quotidien. Trouvant cette situation inacceptable, une association, le Front républicain d’intervention contre la corruption (Fricc) réfléchirait à porter plainte.

  • charlie 80
    charlie 80     

    Le plan com de normal 1 mis dans l'ombre par les querelles familiales de leurs alliés objectifs ..... étonnant non ?

  • charlie 80
    charlie 80     

    Le père Noël menacé de faillite en Finlance .....


    ......... en France aussi !

  • Grincheux
    Grincheux     

    promesses pour 2016 en vue des élections début 2017 .... bizarre

Lire la suite des opinions (122)

Votre réponse
Postez un commentaire