En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party primaries ahead of the 2017 presidential election and former French prime minister Francois Fillon raises his arms as he speaks during a meeting on November 18, 2016 in Paris. 
BERTRAND GUAY / AFP
 

Attaqué par Alain Juppé depuis sa victoire au premier tour de la primaire, François Fillon réplique. Il dénonce le programme "décalé par rapport au centre de gravité de la droite" de son adversaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • sonntag67
    sonntag67     

    si Fillon était président, soit qu'il fasse du Juppé ou alors c'est la grosse pagaille, la France bloquée pour pas dire la révolution, la grosse casse !!!

  • sasha75
    sasha75     

    Fillon veut secouer la léthargie des français et propose un programme apte à faire renouer la France avec le succès pour le bien des français quel que soit leur bord ..
    Oui ! nous avons besoin d'un changement radical et d'une politique plus ferme à tout les niveaux et cela tout le monde en est conscient ... Alors fini les cautères sur les jambes de bois et fonçons avec Fillon qui n'a pas peur de déplaire car il sait que si son programme n'est pas approuvé, les médications à petites doses qu'il pourrait aussi nous proposer ne ferons que précipiter notre destin dans l'ornière ... Nous voulons la Lune alors donnons nous en les moyens avec une fusée et non un aéroplane ...

  • vanda100
    vanda100     

    Je ne m’intéressais pas à Fillon avant les primaires. Je constate qu’il a vraiment une posture d’un chef d’état séduisant, charismatique, calme, un peu austère, droit dans ses bottes. Il nous explique qu’il faut nous retrousser les manches si on veut sortir de notre marasme financier.

    OUI, SEULEMENT VOILA, avec un programme si libéral sans concession semble-t-il, comment Fillon peut-il être élu président par des salariés publics et privés, déjà inquiets ??

    Au bout du compte, Fillon et l’espoir de renouveau, ne risquent-ils pas de devenir un mirage ???

  • Enfin !
    Enfin !     

    Fillon braque les modérés et les électeurs de gauche : ca va lui coûter sa victoire dimanche soir !

    Dimanche, ceux qui réfléchissent et qui ont compris que le vainqueur sera notre President à tous, iront sans hésiter voter.

    Bien sûr ca va remplir les caisses du parti des LR (imaginez 10 millions d'électeurs) mais au moins nous aurons la possibilité de choisir "notre President" pour les prochaines cinq années.

    Voter dimanche est un acte citoyen.
    Démocratique.
    N'en déplaise aux élites et intellectuels des partis.

    Moi j'ai le droit de voter dimanche : je vais voter pour choisir mon President ...

    J'aurai éventuellement une deuxième chance de rattrapage si Macron venait à faire fort.
    Mais avec Juppé, j'assure les arrières.

  • Jacluc33
    Jacluc33     

    Il a tout a fait raison . Les réformettes ? On a vu ce que ça a donné depuis 35 ans . Il faut à ce pays un electrochoc dont il aurait pu se passer si tous les Gouvernements n avaient pas autant tergiversé depuis des lustres . Juppe est un homme honorable mais manifestement plus a la hauteur des defis qui nous attendent. Et puis sa tiedeur sur l Islam est inquietante . Il faut quand meme que les Français sachent qu il a autorisé sur le territoire de Bordeaux Metropole la construction de la plus grande Mosquee de France et sur les deniers des Bordelais . A bon entendeur , salut !

  • grincheux007
    grincheux007     

    La France a besoin de réformes et non de réformettes. Plus on attendra, plus cela va être difficile pour tout le monde. Juppé est la copie conforme d'Hollande à droite, avec un ami commun Bayrou.

  • Facebook-1825809557653944
    Facebook-1825809557653944     

    aux abois, Juppé recherche les voix de la gauche, ce qui ferait de lui, s'il était élu comme champion de la droite par la gauche, un candidat illégitime pour la droite comme pour la gauche dès le lendemain des primaires !

    Enfin !
    Enfin !      (réponse à Facebook-1825809557653944)

    Mais bien sûr !
    Droite-gauche c'est du passé

    La 6ème république ce sera des gouvernements de coalition, sans parti d'opposition ni de parti de gouvernement. Sauf pour les extrêmes qui joueront leur rôles (légitimes) de garde fou et d'agitateurs.

    Comment ca se passe dans les petites communes lorsque les gouvernements ne font pas des professionnels de la politique ?
    Les maires gouvernent avec leur conseillers : les décisions sont discutées et prises pour le bien de la commune, et mon pas en fonction des "idées de Paris"

    Légitime de gauche ou légitime de droite c'est le détournement par les élites politiciennes qui ne voyent que leur élection, réélection et le pouvoir.
    Ca a fabriqué des Sarkozy et Hollande : caricature de la déviance de la politique en France.

    Ça suffit tout ça.
    Juppé puis Macron seront ceux qui vont faire les premiers pas.

    Si c'est Fillon, ce sera reparti pour 5 ans de déviance de la 5eme république : pas celle que voulait de Gaulle ...

Votre réponse
Postez un commentaire