En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll
 

C'est avec 24 heures d'avances que le médiateur remettra son rapport au ministre de l'Agriculture alors que la colère des éleveurs ne faiblit pas ce mardi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • proutprout
    proutprout     

    Faire le beau au foot,a roland garros,au tour de france,les voyages,s'approprier les victoires des autres,enfumer les populations,mentir,manipuler,qui a encore confiance dans cette caste politique de guignols pretentieux et incompetents ! des bons a rien,sauf pour leur compte en banque et leur patrimoine ! qui a encore des doutes !!

  • non au loup
    non au loup     

    pourquoi ne pas parler aussi de la manif de éleveurs qui ce passe en ce moment devant la préfecture de gap

  • skaia64
    skaia64     

    Comment Mr LE FOLL peut résoudre ce problème puisqu'il résulte du programme agricole mis en place par son courant politique !

  • pureedepois
    pureedepois     

    Lefoll et tous les politiques s’émeuvent sur le dépôt de bilan de 22000 éleveurs tout en votant des lois pour les tuer plus vite par ailleurs en autorisant les élevages industriels gigantesques ingnobles : élevage de porcs volailles vaches lapins... scandales pures et simples de maltraitance animal à peine considérés comme des objets, gavés d'ogm, farines animales, antibiotiques, irrespect total de leur ryhtme de vie... les animaux font des milliers de km, l'abattage on en parle même pas ! Payer plus cher pourquoi faire ? C’est pareil pour l'ensembles des autres industries. Le but est d'exterminer les petits pour ne laisser la place qu'aux grands industriels, aux multinationnales, aux mosanto et compagnie. aux esclavagistes.

    Ils vont signer l'accord de libre-échange (TAFTA) avec les USA/Canada/Brésil l'importation en Europe, de 600 000 tonnes de bœuf/an. Pays ou les conditions d'élevage sont pires qu'entre Europe (et c'est pas peu dire) : élevage en fleedlot (un feedlot peut contenir plus de 32 000 bovins, alors même les fermes géantes immondes à 1500 têtes ressemblent à des fermes de stroumpfs gentils !) absence de traçabilité, maïs et soja OGM à plus de 80% hormones antibiotiques farines animales... même les litières de volailles industrielles autorisées pour nourrir les bovins (la merde de poules pour nourrir les vaches !!!)

    Le cynique miracle économique allemand, l’exemple à suivre (?) : Oldenbourg, fief des producteurs de viande allemands, des milliers d’immigrés travaillent dans des conditions déplorables. Dumping salarial payés 3€/h, employés directement par des sous-traitants qui recrutent des ouvriers étrangers à prix cassés. conditions de travail catastrophiques : de 12h à 18h de jour comme de nuit, usines non chauffées, pas de vêtements de travail adaptés, dortoirs-prisons entourés de grillage et fils barbelés, lits partagés en 2/12ème, 40 000 porcs et 320 000 volailles abattus par jour, de l’esclavage «moderne”, 1600 éleveurs indépendants de porcs allemands ont disparu. l'Allemagne est la Chine de l'Europe".

    Voilà NOS DIRIGEANTS EUROPÉENS, un kleenex d'une main et une traitrise dans l'autre. Alors l'hypocrisie, le cynisme et la réalité Européenne (Merkel en tête) est juste bon pour les naïfs, je ne paierais pas plus cher alors que tout est fait pour tuer les éleveurs encore plus vite demain ! Les petites entreprises et les travailleurs sont traités comme le bétail !

Votre réponse
Postez un commentaire