En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Luc Mélenchon le 23 septembre à Paris
 

Le leader de La France insoumise a motivé ses troupes ce samedi place de la République, rappelant que "la bataille" contre la réforme du Code du travail ne faisait que "commencer".

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • bergheim
    bergheim     

    Mélenchon un mariole qui a l'outrecuidance de prétendre parler au nom du peuple, il oublie que 90% du peuple n'a pas voulu de lui !!!

  • bergheim
    bergheim     

    Après avoir chuté durant deux mois consécutifs dans les enquêtes d'opinion, le chef de l'Etat inverse la tendance. Un phénomène rare.
    Désormais, le chef de l'Etat récolte 45% d'opinions favorables sur son nom. Un chiffre certes modeste, mais qui représente une inversion de la tendance, là où ses prédécesseurs étaient en baisse.

  • bergheim
    bergheim     

    Après avoir chuté durant deux mois consécutifs dans les enquêtes d'opinion, le chef de l'Etat inverse la tendance. Un phénomène rare.
    Désormais, le chef de l'Etat récolte 45% d'opinions favorables sur son nom. Un chiffre certes modeste, mais qui représente une inversion de la tendance, là où ses prédécesseurs étaient en baisse.

  • Proserpine
    Proserpine     

    Bravo l'artiste,je me permets de commenter car j'ai écouté le discours.Pas de PQ antisèche,un talent certain d'orateur.un thème : la France debout contre la grande marche des gastéropodes,qui à ce jour a produit beaucoup de bave pour ne pas avancer d'un demi centimètre,pas d'insultes,pas de fainéants,d'illettrés,d'ivrognes et autres indignités dont l'on ne sait toujours pas à qui elles s'adressent,pas de mauvais rictus écumeux aux coins des lèvres,pas de pose princière de petit marquis des ramasse-miettes ou des écuries.Une petite exagération sur la libération et encore reste à définir la rue et le rôle du peuple russes et du Pc dans l'ééradication du nazisme, quand certains socialistes participaient au gouvernement de Vichy. Discours clair, dans la confusion des "tout et leur contraire" ou l'absence totale de son et de fond . Merci monsieur Mélanchon pour avoir parlé du peuple au peuple,quand d'autres s'écoutent parler sans rien y entendre,en attendant le sacre de la rue.Je déplore de pas avoir dans mon camp un seul tribun de votre qualité .

  • Proserpine
    Proserpine     

    Bravo l'artiste,je me permets de commenter car j'ai écouté le discours.Pas de PQ antisèche,un talent certain d'orateur.un thème : la France debout contre la grande marche des gastéropodes,qui à ce jour a produit beaucoup de bave pour ne pas avancer d'un demi centimètre,pas d'insultes,pas de fainéants,d'illettrés,d'ivrognes et autres indignités dont l'on ne sait toujours pas à qui elles s'adressent,pas de mauvais rictus écumeux aux coins des lèvres,pas de pose princière de petit marquis des ramasse-miettes ou des écuries.Une petite exagération sur la libération et encore reste à définir la rue et le rôle du peuple russes et du Pc dans l'éradication du nazisme, quand certains socialistes participaient au gouvernement de Vichy. Discours clair, dans la confusion des "tout et leur contraire" ou l'absence totale de son et de fond . Merci monsieur Mélanchon pour avoir parlé du peuple au peuple,quand d'autres s'écoutent parler sans rien y entendre,en attendant le sacre de la rue.Je déplore de ne pas avoir dans mon camp un seul tribun de votre qualité .

  • Proserpine
    Proserpine     

    Bravo l'artiste,je me permets de commenter car j'ai écouté le discours.Pas de PQ antisèche,un talent certain d'orateur.un thème : la France debout contre la grande marche des gastéropodes,qui à ce jour a produit beaucoup de bave pour ne pas avancer d'un demi centimètre,pas d'insultes,pas de fainéants,d'illettrés,d'ivrognes et autres indignités dont l'on ne sait toujours pas à qui elles s'adressent,pas de mauvais rictus écumeux aux coins des lèvres,pas de pose princière de petit marquis des ramasse-miettes ou des écuries.Une petite exagération sur la libération et encore reste à définir la rue et le rôle du peuple russes et du Pc dans l'ééradication du nazisme, quand certains socialistes participaient au gouvernement de Vichy. Discours clair, dans la confusion des "tout et leur contraire" ou l'absence totale de son et de fond . Merci monsieur Mélanchon pour avoir parlé du peuple au peuple,quand d'autres s'écoutent parler sans rien y entendre,en attendant le sacre de la rue.Je déplore de n'avoir dans mon camp un seul tribun de votre qualité .

  • vauban
    vauban     

    dernière réforme de la retraite, 1,5 millions de personnes dans la rue et au final la réforme a été adoptée et plus personne n'en parle, il peut aller se coucher l'excité .....

  • vauban
    vauban     

    le cas Mélenchon relève plus de la psychiatrie que de la politique ........

  • Flomatem
    Flomatem     

    C'est la rue qui à abattu les nazis ??? Du grand n'importe quoi. Mon père qui à débarqué en Normandie en 44 doit se retourner dans sa tombe

  • Jean Emarre 81
    Jean Emarre 81     

    Il a du mal à réunir 30 ou 40.000 manifestants un samedi...et il veut en réunir 1 million...il rêve le Jean-Luc...Quant aux nazis ils n'ont jamais été battus par "" la rue"".....

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire