En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Claude Evin, l'ancien ministre de la Santé, est revenu sur le "plan cancer" présenté par François Hollande.
 

Alors que François Hollande a lancé mardi son plan de lutte contre le cancer, l’auteur de la fameuse "loi Evin" estime que l’initiative présidentielle peut être bénéfique. Entretien.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • pseudoma
    pseudoma     

    puisque le tabac est un poison, pourquoi continuer à le produire et le vendre ? ou alors, il n'est pas vraiment un poison ?

  • Colibrick
    Colibrick     

    Cancer - Trop de personnes inutilement traitées :
    Un rapport américain admet que trop de personnes traitées pour un cancer... n'en avaient pas vraiment un.
    C'est un nouveau pavé dans la mare du dépistage du cancer : selon un rapport commissionné par l'Institut national du cancer américain (NCI), le sur-diagnostic et le mauvais diagnostic du cancer figurent parmi les responsables de l'accroissement de l'épidémie.
    Actuellement, les cancers du sein et de la prostate sont les cancers les plus fréquemment diagnostiqués chez la femme et l'homme respectivement. Ce sont justement deux cancers qui sont particulièrement soupçonnés de sur-diagnostic et sur-traitement.
    En effet, selon l'étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, ce qu'on appelle souvent « cancer du sein » n'est parfois pas un véritable cancer, mais un problème moins grave : un carcinome canalaire in situ (DCIS), ou « cancer du sein non-invasif », un stade précoce du cancer du sein. Pourtant, de nombreuses femmes avec un DCIS sont diagnostiquées comme ayant un cancer du sein. Conséquence : d'après ce rapport, elles seraient traitées pour quelque chose qui n'aurait peut-être jamais causé de problème de santé chez elles. De plus, la détection et l'ablation de ces lésions précancéreuses n'aurait pas réduit l'incidence des cancers invasifs. Une situation probablement pas très éloignée de celle que l'on connaît en France, et que LaNutrition [.fr] dénonce depuis longtemps [..]
    D'après ce rapport, au cours des 30 dernières années, le dépistage a augmenté le nombre de diagnostics précoces de cancers. Au départ, l’objectif du dépistage était de réduire le nombre de cancers au stade avancé et la mortalité. Or, les données nationales américaines indiquent une augmentation significative des stades précoces de la maladie, sans un déclin proportionnel de la maladie aux stades avancés. Pour les auteurs, le mot « cancer » évoque souvent un processus fatal inexorable, alors que les cancers sont hétérogènes et ne conduisent pas forcément au décès. C'est une vraie question de sémantique !
    A l’inverse, les cancers du côlon et du col de l’utérus représentent des exemples de dépistages efficaces : la détection et le traitement précoce des lésions ont réduit l’incidence de la maladie aux stades avancés.
    Ces sur-diagnostics et sur-traitements sont d’autant plus choquants qu’ils conduisent à soigner des personnes en bonne santé, en utilisant des produits et traitements particulièrement toxiques...
    Source: Esserman LJ, Thompson IM Jr, Reid B. Overdiagnosis and overtreatment in cancer: an opportunity for improvement. JAMA. 2013 Aug 28;310(8):797-8. 06/11/13 Sott bit.ly/LN2i2I

  • Cegima
    Cegima     

    Ils n'ont que ca à foutre que de s'occuper de tout sauf de l'économie, pendant ce temps la France est le seul pays à ne pas profiter de la fin de la crise mondiale.... Incapacité à voir les priorités du pays ou enfumage d'aveux d'incompétences?

  • Dumo
    Dumo     

    Le prétexte du cancer, pour augmenter le tabac !!. Bien sûr voyons.. on sait bien qu' il n' y aura pas de manifs, ils seraient bien capable de rajouter 2 euros par paquets , histoire de remblayer facilement un peu plus les caisses !! puisque l' Etat veut faire des économies pour la santé, ça compensera quelque peu.

  • R  B    M
    R B M     

    qui va dire le contraire ??

  • megg34
    megg34     

    Une explosion de la contrebande ? Le prix a tellement augmenté que plus de la moitié des achats se font hors hexagone et avec la bénédiction de l'UE.

Votre réponse
Postez un commentaire