En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls en conférence de presse à Matignon le 23 décembre 2014
 

Manuel Valls a lui aussi réagi en condamnant la décision du maire de Champlan. Ce dernier a pourtant nié ce dimanche avoir refusé l'inhumation d'une petite fille rom sur sa commune.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

76 opinions
  • logic
    logic     

    il n'a vraiment rien de plus important à faire, ce type ????

  • sissi08
    sissi08     

    Il comprendra sous peu ce qu'est le nom France.

  • sheurfs
    sheurfs      

    qu'elle belle France vous préparez aux jeunes censure ou Drogue

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !

    HubertBonisseurDeLaBath177
    HubertBonisseurDeLaBath177      (réponse à al Azar)

    La loi c'est la loi !
    Bien vu

    HubertBonisseurDeLaBath177
    HubertBonisseurDeLaBath177      (réponse à al Azar)

    La loi c'est la loi !
    Bien vu

  • Dexter
    Dexter     

    Après ça vient donner des leçons à notre Marine le Pen.

    TUONO
    TUONO      (réponse à Dexter)

    Pas des leçons de bourgeoisie en tout cas elle est très complétante en la matière.

    sissi08
    sissi08      (réponse à TUONO)

    Comme le font les Canadiens très sensés, Elle pensera d'abord au bien-être des Français et ensuite seulement accueillera les étranger en fonction des places disponibles et selon les caisses vides ou pleines, les comptes seront à épurer avant de continuer le gaspillage affriolant.

  • sortilege
    sortilege     

    l'injure ne vient-elle pas de "parents" indignes qui exploitent leur bébé jusqu'à son décès pour de l'argent !!!!!!

    sortilege
    sortilege      (réponse à sortilege)

    p s et qui ne croupissent pas en taule !

Lire la suite des opinions (76)

Votre réponse
Postez un commentaire