En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Macron
 

Le président de la République a perdu 14 points de popularité en un mois, et 22 points en trois mois. Seul Jacques Chirac avait fait pire en 1995.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • Yann Gaspard
    Yann Gaspard     

    BFMTV va devoir redoubler de propagande, mais rien ne peut empêcher que le candidat sans priogramme se révèle très vite un président sans projet. L'opinion, même manipulée à fond par les médias de l'oligarchie ne suit déjà plus, car la com ne suffit pas au delà d'une élection...

  • Malavois
    Malavois     

    Macron désire croire, à tord, que les français lui ont donnés les pleins pouvoir, afin qu'il mène une politique libérale qui montre déjà, en seulement 3 mois, son visage antisociale et austéritaire, dans la pure continuité de celle menée auparavant par Sarkosy et Hollande. En vérité, Macron n'est pas naïf. Il sait très bien que les français n'avaient pas d'autre choix que de voter pour lui, s'ils voulaient-être débarrassés de ceux qu'ils ne voulaient plus voir, à savoir : le parti de Sarkosy, celui de Hollande et celui du FN. C'est pourquoi, depuis 3 mois, fardé à bloc de fond de teint et les poches pleines de poudre de perlimpinpin, Macron fait un numéro d'illusioniste, afin d'endormir les français pour mieux les tromper sur ses intentions réelles. Celles de mener une politique économique et sociale nullement en rupture avec celle de ses prédécésseurs, au profit du médef, des banques et de la finance, des actionnaires du CAC 40 et de la fange des plus riches de ce pays, bien sûr... C'est le choix actuel fait par le banquier Macron, qui a l'air de vouloir assumer d'y laisser des plumes, en terme de baisse de popularité. Mais, Macron devrait quand même se méfier de ceci : les français n'en peuvent plus, ils sont déjà échaudés et exédés de la dernière décennie écoulée...

  • euh la
    euh la     

    C'est que le début . Lorsque les gogos qui ont voté pour lui vont goûter aux fruits de ses "réformes", il va leurs rester un goût amer dans la bouche . A moins qu'il leurs faillent acheter une préparation H . Ils ne voulaient plus ni de la droite, ni de la gauche . Ils ont votés pour la droite et pour la gauche . Le clivage n'est plus droite gauche mais mondialiste ou souverainisme .

  • euh la
    euh la     

    C'est que le début . Lorsque les gogos qui ont voté pour lui vont goûter aux fruits de ses "réformes", il va leurs rester un goût amer dans la bouche . A moins qu'il leurs faillent acheter une préparation H . Ils ne voulaient plus ni de la droite, ni de la gauche . Ils ont votés pour la droite et pour la gauche . Le clivage n'est plus droite gauche mais mondialiste ou souverainisme .

  • caramel23
    caramel23     

    40% on va bientôt en arriver à se qu'il représente véritablement au regard des élections !!!!

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à caramel23)

    et il sera toujours président et il réformera le pays !

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à sonntag67)

    Et il nous mènera au chaos sociale !!!

    vauban
    vauban      (réponse à fumcapt)

    eh oui, il faudra bosser.

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à vauban)

    Ah ouais,??? Ou ???? Ils sont ou les 6 millions d'emplois ????

  • vauban
    vauban     

    il y a une semaine il était à 36% de satisfaits maintenant il est à 40% de satisfaits, une progression de 10% de satisfaits en une semaine, pas mal .....

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à vauban)

    C'est pas le même institut de sondage !!!! Il dégringole dans TOUS les sondages !!! CQFD.

  • sonntag67
    sonntag67     

    donc l'opposition est incarnée par les deux partis extrémistes de droite et de gauche, ceux qui ne seront jamais au pouvoir.
    quand aux autres partis, ils n'existent plus.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    14% de chute en 3 mois,il aura au moins réussit son impopularité ,qu’aurait il dit,si la Pologne avait insulté la France ,comme lui s'est permis de le faire,avec quel mépris et avec quelle arrogance,il se sent persécuté dans son ego,avec l’armée,dans un discours improvisé,il n’a pas hésité à déclarer « qu’une gare,c’est le lieu ou l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ».Ambiguë,la formule rappelle ses mots ,alors ministre avait eu sur les « illétrés » en parlant d’une usine bretonne…..dans le Nord….et les Kawa Kawa des comoriens ect…les parlementaires LREM donnent une triste image,ne pas oublier les frondeurs,pas mieux pour les ministres, »les affaires +les couacs !des signes alarmants qui s’ajoutent aux débuts catastrophiques en politique et diplomatie,et en dépenses personnelles aux frais des contribuables.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Cette situation me fait penser à ce que j'avais écrit sur ce forum il y a quelques semaines
    "Les Français sont-ils qualifiés pour élire le président de la République ? Sont-ils suffisamment éclairés pour choisir le programme du candidat le plus efficace ? Lisent-ils au moins les programmes des candidats ? Sont-ils suffisamment formés à l’économie pour savoir ce qu’est un PIB, connaître le montant de la dette de l’Etat et le danger que cela représente, le montant du déficit budgétaire, le poids des aides sociales ainsi que les différents minimas sociaux, comprendre pourquoi nos entreprises ont des problèmes de compétitivité et ce que cela a pour conséquence sur notre quotidien (ces temps -ci j’ai été en relation avec un conseiller départemental, il ignorait ce phénomène, il l’expliquait par un défaut d’aides de l’Etat aux entreprises !), , ce qu’est une pression fiscale et quel est le rang de la France dans le monde dans ce domaine, savent-ils que 10% des Français paient 80% de l’impôt sur le revenu ? etc…
    Une telle situation permet toutes les manipulations des électeurs par nos hommes et femmes politiques mais aussi et surtout par nos médias. Les premiers, doués d’un talent oratoire évident, se permettent de raconter n’importe quoi, Mélenchon en est le parfait exemple, les seconds utilisent leur outil de travail, la télévision, à l’instar de Pujadas au journal de 20h00 sur FR2, pour tenter de disqualifié l’adversaire de son favori à l’aide de procédés odieux, comme ce fut le cas lorsqu’il fit expliquer par un jeune « expert » ce qui arriverait au couple Fillon si le mari été élu et accusé par la justice !
    En 2012 Hollande a été élu par défaut, 82% de nos journalistes ont voté à gauche, 5 ans après on a constaté où cela nous avait amené. En 2017, rebelote. Macron, le « chouchou » de nos journalistes a été élu président de la République mais cette fois-ci grâce à un véritable « putsch » qui a « tué » politiquement le favori ! J’espère et souhaite que son quinquennat soit une réussite, la France ne peut pas se permettre d’avoir un deuxième quinquennat pour rien !
    Pour toutes ces raisons je ne pense pas que l’élection du président au suffrage universel soit une bonne solution. Ce système a été créé par et pour de Gaulle qui savait l’aura qu’il avait chez les Français !"

    Roman Romain
    Roman Romain      (réponse à beaudolo)

    Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen.
    -Churchill

    Roman Romain
    Roman Romain      (réponse à beaudolo)

    "Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen"
    -Churchill

    La majorité des français n'est évidement pas qualifiée pour élire un président. Aucune notion d'économie, de commerce, de la place de la France dans le monde (65M d'habitants c'est insignifiant pour se permettre de faire nos propres règles économiques). Il faudrait devoir passer un petit examen général pour avoir le droit de vote.

    virgile999
    virgile999      (réponse à beaudolo)

    Votre développement est intéressant. Personnellement je vois un biais dans notre système de scrutin. En effet celui-ci fait que le plupart des électeurs sont contraints, non pas de voter pour un candidat mais contre un autre. Le vote Macron n'est pas un vote d'adhésion à son programme mais un vote contre Le Pen. Inspirons-nous du système de minorité de blocage qui existe dans le droit des sociétés où 34% de l'actionnariat peut empêcher une décision pourtant votée à une large majorité. Si ce système, appliqué aux votes blancs, avait été en vigueur pour Chirac 2ème mandat, Hollande et Macron, Ils n'auraient sans doute pas été élus et d'autres candidats auraient pu émerger.
    Chirac c'était un vote contre Le Pen, Hollande un vote contre Sarkozy et Macron un vote contre Le Pen.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à virgile999)

    C'est effectivement une bonne solution, je n'y avait pas pensé!

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à beaudolo)

    Rrrrr, Rrrrr, Rrrrr, Rrrrr, Rrrrr, Rrrrr,Rrrrr, Rrrrr, aucun intérêt tous ce bla bla

    bergheim
    bergheim      (réponse à beaudolo)

    juste une question, qui va lire ce pavé?

    Roman Romain
    Roman Romain      (réponse à bergheim)

    les gens qui ne sont pas des cassos comme vous et qui peuvent lire des arguments lors d'un débat ? Vous avez le droit de vote mais vous ne pouvez pas lire un petit texte sur les problèmes de notre société, le cassos typique

    bergheim
    bergheim      (réponse à Roman Romain)

    tu serais étonné si tu savais toi le va nu pieds !

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à bergheim)

    personne !

  • sonntag67
    sonntag67     

    donc l'opposition est incarnée par les deux partis extrémistes de droite et de gauche, ceux qui ne seront jamais au pouvoir.
    quand aux autres partis, ils n'existent plus.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à sonntag67)

    Donc au pays des aveugles les borgnes sont rois?

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire