En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Chérèque, secrétaire général de la CFDT
 

Pas de « propositions concrètes », mais une « ouverture du dialogue ». C'est ce qu'a retenu François Chérèque, numéro 1 de la CFDT, de l'intervention de Nicolas Sarkozy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • nunch
    nunch     

    Il faudra penser aussi aux retraites de tout ceux qui n'ont jamais travaillé ou trés peu!
    Les Rismistes de première heure (ça fait depuis 81 faut pas oublier), les chômeurs de longue durée, les p'tits # de quartiers, qui ne travailleront certainement jamais...etc...
    Ah oui, la gauche va arriver et augmenter les charges sociales de ceux qui travaillent, les impôts et la TVA pour les payer + augmenter les fonctionnaires parce qu'ils seront élus pour ça et faire partir tous nos riches, entrepreneurs et nos tronches, parce qu'ils ne les aiment pas.
    Alors ces pauvres femmes qui élèvent les enfants, travaillent et qui prennent des congés maternités, faudra attendre la prochaine révolution féministe et qu'on reparle des droits de la femme.

  • nunch
    nunch     

    Venant de lui, ça ne m'étonne pas!!!
    Même des socialistes et les autres syndicalistes.
    Je ne suis pas si sûr que cette opposition quasi systématique soit constructive.
    Je ne suis même pas sûr qu'ils aient vraiment envie de construire, c'est pas bon pour leurs affaires!
    Ce sont des capricieux qui obtiennent tous ceux qu'ils veulent en tappant des pieds sans focément se soucier des autres.

  • bogey91
    bogey91     

    Non seulement ça, mais depuis hier les langues se délient, y compris au gouvernement, bien embarassé pour valider les chiffres farfelus que le petit Roi a balancé sans scrupule pendant son show et qui sont faux pour la plupart. Alors nouveau mensonge ou continuelle incompétence?
    Quelques exemples: la taxe professionnelle, c'est 26 milliards et pas 8, comme il l'a affirmé, que les contribuables vont devoir éponger en impôts locaux pour avantager une fois de + le patronat;d'ailleurs, oh surprise, le MEDEF est bien le seul à se réjouir de cette annonce! Mais il parait que c'est pour empêcher les délocalisations!!!
    Autre chose, les "profits" de l'Etat sur l'argent offert aux banques sont totalement inexplicables, même par Woerth et la Marquise Lagarde, qui sont bien coincés de devoir expliquer ça aux Français...
    Voilà le bilan d'une séance de propagande de 1h30, je rappelle que Sarko a ordonné que son temps de parole dans les médias ne soit pas décompté de celui du gouvernement et de la majorité...la règle des 4/3 de Pagnol!

  • paul2
    paul2     

    Il va encore essaye d'embourbée les syndicats dans des discussions stériles et gagner du temps, après les français ou 90 MNS de Bla Bla dont 52% ne croient pas autour des organisations, sa phrases prononcé une fois a été simple il a dit j’écoute, mais je ne fais pas !!!....Sarkozy peut être comprendra t’il mieux aux résultats des élections européennes en juin par le désaveu de sa politique

  • cseme
    cseme     

    et les retraites anticipées pour les femmes qui ont pris un congé parental

  • CHAMSIA
    CHAMSIA     

    Comment voulez vous qu en 90 minutes d antenne on puisse tout dire c'est vraiment une façon de faire qui n est pas géniale mais je pense qu il vous en dira plus après vos entretiens du 18 fevrier alors de grace ne jeter pas le manche arès la cognée et faites en sorte que l on sorte de ses sempiternelles grèves qui coutent un prix fou a l ETAT et s il vous donne un petit quelque chose accepter le en attendannt que la crise se termine car vous avez a faire a un humaniste.

Votre réponse
Postez un commentaire