En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Luc chatel se défend sur les suppressions de postes dans l'éducation
 

Le ministre français de l'Education nationale, Luc Chatel, défend les pistes envisagées pour compenser le non-remplacement d'un professeur...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • schwezy
    schwezy     

    Anima sano in corpore sano un corps sain dans un esprit sain,
    autrement dit ,il me semble que ni les anglais, ni les allemands, ni les scandinaves ne sont moins bien éduqués que nous et pourtant ils font plus de sport dans les écoles que nous, avec encore une fois, moins de profs que nous, cherchez l'erreur!!!,faire du sport
    ne rend pas débile




    rer


    rend pas débile

  • schwezy
    schwezy     

    Mais comment font les autres pays européens , avec moins de personnels dans l'éducation nationale pour obtenir de meilleurs résultats que nous en matière d'enseignement?
    il serait peut être bon de s'en inspirer!
    que je sache le "toujours plus de profs" n'a pas donné de résultats très convaincants de puis plusieurs années!!!

  • enrico berlinguer
    enrico berlinguer     

    Idéologie pure et simple qui nous entraine vers la ruine intellectuelle déjà patente.Pendant que les petits chéris feront du sport on ne leurs demandera pas de réfléchir.Des générations d'abrutis vous attendent.

  • MIVE
    MIVE     

    avant de travailler en tant qu'AVS avec des instituteurs et ce depuis 10 ans je pensais moi aussi qu'ils avaient de la chance!beaucoup moins maintenant.....mais je peux vous dire que ces vacances sont bien méritées!travailler auprès des enfants même si cela reste épanouissant,aujourd'hui c'est "lessivant" car de plus en plus de discipline pour pouvoir instruire .les enfants ne savent plus obéir et ne connaissent plus la frustration.Peut être q'une tierce personne,comme en maternelle,où des classes plus allégées permettraient une meilleure instruction!

  • lo!!!!!
    lo!!!!!     

    si ça continu il n'y aura plus d'école publique dans mon village quand un professeur manque il n'est pas remplacé. le CE1 de ma fille a été une année sabatique pas de professeur ou alors tous les quinzes jours d'absence et durant une semaine un proffesseur remplacant. cela à donné le remplacant du remplacant du remplacant du remplacant...bref fiasco total à la fin de l'année le programme jamais fait ils ont évidement fait passé tous les élèves et aujourd'hui en CM2 le manque se voit toujours.
    l'année derniere au collège le professeur d'anglais à manqué 3 mois pour "formation" aucun remplaçant. l'école publique et malade.donc moi je pense que retirer encore des professeurs c'est fermer l'école. Nos enfants sont en echecs parce que c'est voulu.

  • ullysse
    ullysse     

    55 mn de cours pour une matière.40 élèves= 1,37 mn par élève.L'usine éducative se met en place.Gain de productivité,objectifs,la course folle continue!

  • Thierryduvaldoise
    Thierryduvaldoise     

    ou vas notre college encore moins de profs
    alors que des enfants ne peuvent pas choisir la deuxieme langue en quatrieme et se retrouve avec de l'espagnol et rien d'autre.
    normal ???

  • lagauche
    lagauche     

    viens me voir dans ma classe
    tu es invité

    si tu es honnête ,tu te rendras compte
    si tu es un suppo de l'UMP ce n'est pas la peine

  • Verly.
    Verly.     

    Le ministère de l'éducation nationale se divise en deux. La première est composée de gens austères qui ne font pas de bruit, parlent peu et travaillent beaucoup.Ils connaissent parfaitement leur affaire, on les craint un peu et on les admire. La seconde est constituée de gens qui ont été placés là par des groupes de pressions et des intérêts privés. Ils sont vantards et malhonnêtes. Leurs attributions ne sont pas très bien définies et Alègre voulait les flanquer à la porte. Curieusement Chatel les a oubliés dans ses compressions d'effectif...

  • Verly
    Verly     

    La véritable réforme de l'éducation serait de remettre les élèves au travail en créant des études du soir. Il conviendrait aussi de sanctionner les familles qui n'hésient pas à exempter leurs enfanrs des devoirs chaque fois que cela dérange les loisirs familiaux. Il faudrait également que le calendrier scolaire ne soit plus confectionné pour satisfaire avant tout les intérêts des hôteliers. Il faudrait enfin exclure ceux qui insultent les profs, rackettent leur camarade et font régner la terreur dans les établissements. Il faudrait d'autre part arrêter de balancer les chiffres les plus fantaisistes sur les loisirs et les salaires des enseignants. Concernant le Privé il serait juste qu'il soit obligé, comme le public d'accueillir les racailles et leurs détestables familles, puisqu'il est financé à plus de 80% par l'état. Pour couronner le tout il faudrait bien prendre conscience qu'il y a en France des clubs plus ou moins occultes qui travaillent à détruire l'école et priver le peuple d'instruction afin que les classes possédantes puissent garder leur pouvoir.

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire