En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Luc Chatel
 

Invité de Bourdin Direct ce lundi, le Ministre de l'Education nationale et porte-parole du Gouvernement, Luc Chatel est revenu sur la réforme des retraites.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • TUTU23
    TUTU23     

    Une caractéristique de notre société est que les faibles baissent la tête et courbent l'échine et jalouse les gens faibles qui touchent une miette de plus qu'eux sans jamais lever les yeux. Le MEDEF a raison il faut profiter de ce moment privilégié où ces gueux de salariés regarde le bout de leurs pompes pour "réformer dans la modernité" et j'attends avec impatience après les retraites la remise en cause des congés payés qui plombent la compétitivité de nos entreprises.

  • Coincheur
    Coincheur     

    On t'écoute setter. Avec ma petite suite géométrique, un intérêt de 3% par an sur 2400 d'épargne annuelle, j'arrive à un capital de 180 000€ en fin de carrière. Ce qui laisse, si on admet une espérance de vie de 20 ans, même en l'actualisant, à peine plus de 1000€ par mois et un capital qui finira par s'épuiser.
    Après, tu m'expliques qui paye pour ceux qui arrivent à la retraite cette année.

  • musso
    musso     

    Oui et eux !Un parlementaire peut pretendre a une retraite a vie de 1500 euros net seulement au bout de 5 ans de fonctions !Cherchez l erreur !

  • fifounet39
    fifounet39     

    Il faudrait peut etre commencer par les retraites exhorbitantes de tous ces branleurs qui nous gouvernent qui se foutent de nous et dont la moitié voir plus devrait etre en prison. Alors pas de leçon à recevoir de tous ces clowns qui ne connaissent meme pas la définition du mot "TRAVAIL".

  • calcul
    calcul     

    Le problème,ce n'est pas d'être nul en calcul ou pas,c'est un problème politique....et de solidarité...
    Mourir avec 600000 euros,ce n'est pas interessant !!!!

  • psommazzi
    psommazzi     

    Bonjour,
    Comment leur faire confiance !! Quand je vois le deficit de la Secu, et leurs mesurettes pour le combler alors qu'ils sont en grande partie responsables de ce deficit !! Je m 'explique, et lisez attentivement ce qui suit :

    savez-vous que :
    -Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 7.8 milliards
    -Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu,n'est pas reversée. 3.5 Milliards
    -Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1. 6 milliards
    -La taxe sur les industries polluantes destinée
    à la Sécu, n'est pas reversée 1.2 milliards
    -La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas
    reversée. 2.0 Milliards
    -Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards
    -Retard de paiement par les entreprises 1.9 milliards

    En faisant une bête addition, on
    arrive au chiffre de 20 milliards d'euros. Conclusion, si nos gouvernants avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement,
    les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent.
    Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

  • cici93
    cici93     

    J'espère que celles des parlementaires seront sur la table aussi

  • tirens tiens
    tirens tiens     

    monsieur Juppé avait raison en son temps, mais "on roucoule, on roucoule"
    tout tout remettre à plat, ce serait le plus équitable : fonction publique, privé,régimes spéciaux (qui coutent plus cher qu'auparavant à la collectivité depuis la dernière réforme), indépendants,etc..........
    régler le problème de la pénibilité (mais attention aux abus, les invalidités bidons par exemple,les fausses attestations sur l'honneur)
    vous voyez il y en a des bastions, des citadelles à conquérir!!!
    mais vous n'êtes pas obligés de me croire

  • Michel34
    Michel34     

    Il faut d'abord que l'âge de départ à la retraite soit le même pour les salariés du public et du privé soit 60 ans. Ensuite, il faudrait revoir le mode de calcul entre un employé du public dont la retraite et calculée sur le salaire moyen des six derniers mois et l'employé du privé ou la retraite moyenne est calculé sur 25 dernières meilleures années.

    En effet d'après vos statistiques un salarié du privé perçoit en moyenne 1065€ par mois et un salarié du public, lui perçoit une retraite de 1600€ par mois.

    Merci
    Michel de Béziers

  • tatii
    tatii     

    la retraite des politiques ne viendra pas sur le tapis des journalistes
    les journalistes auraient trop peur de perdre leurs avantages fiscaux

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire