En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux Mini-miss en mai dernier, lors d'un concours français à Paris.
 

La sénatrice centriste Chantal Jouanno a déposé une proposition de loi visant à interdire les concours de beauté pour fillettes en France, souvent controversés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Faut-il continuer à payer des sénateurs 13 000 € par mois pour des propositions pareil.
    L'aggravation de la crise économique ne nous oblige pas à nous occuper de problèmes plus importants je vous rappelle qu'actuellement il y à des licenciements que le chômage augmente que nos jeunes souffrent d'un mal-être et que nos vieux vos au resto du coeur ...

  • roro
    roro     

    elle barre en couille cette SINISTRE

  • Michel Le Parmentier
    Michel Le Parmentier     

    Des fillettes qui défilent en robe de princesse pour s'amuser un samedi après midi ... où est le problème ??

  • Michel Le Parmentier
    Michel Le Parmentier     

    MISE AU POINT. Paris le 28/02/2013


    Suite à la proposition de Loi pour interdire les concours de beauté aux jeunes filles de moins de 16 ans déposé par la Sénatrice Chantal JOUANNO, Michel LE PARMENTIER créateur du concours de « MISS MISS® » en 1989 tient à faire la mise au point suivante :

    L’amalgame entre les concours de beauté pour enfants tels qu’ils sont présentés aux Etats Unis et les élections de « MINI-MISS® » en France ne doit absolument pas être fait.

    Le concours de MINI-MISS® est un concept, marque et label déposés, seuls les organisations qui en ont reçu l’autorisation peuvent utiliser le vocable « MINI-MISS® ».

    Les élections de « MINI-MISS® » sont très réglementées et sont régies par une charte d’éthique interne au Comité, à savoir :

    - Le concours est interdit aux enfants de moins de 6 ans.

    - interdiction du maquillage (en dehors de la poudre libre incolore et transparente (anti-brillance) utilisée pour les prises de vues télévision et photos, du « gloss » transparent pour les lèvres et des paillettes en spray pour les cheveux, le maquillage n’est pas autorisé.)

    - interdiction de défiler en maillot de bain ou avec tous autres tenues en dehors du
    seul défilé en tenue de cérémonie dite « tenue de princesse ».

    - interdiction du port de talons hauts.

    - interdiction du port de tous artifices non en adéquation avec l’âge de la candidate. ( par exemple ; perruque et prothèses de toutes sortes…)

    Ce qui limite vraiment l’hypersexualisation des candidates qui est le leitmotiv de Madame Chantal JOUANNO !

    Michel LE PARMENTIER demande depuis des années que soit promulgué une Loi d’encadrement pour tous les concours mettant en scène des enfants et précise qu’il se tient à la disposition du Législateur pour en discuter !

    Service de presse du Comité National « MINI-MISS® »

  • Michel Le Parmentier
    Michel Le Parmentier     

    MISE AU POINT. Paris le 28/02/2013


    Suite à la proposition de Loi pour interdire les concours de beauté aux jeunes filles de moins de 16 ans déposé par la Sénatrice Chantal JOUANNO, Michel LE PARMENTIER créateur du concours de « MISS MISS® » en 1989 tient à faire la mise au point suivante :

    L’amalgame entre les concours de beauté pour enfants tels qu’ils sont présentés aux Etats Unis et les élections de « MINI-MISS® » en France ne doit absolument pas être fait.

    Le concours de MINI-MISS® est un concept, marque et label déposés, seuls les organisations qui en ont reçu l’autorisation peuvent utiliser le vocable « MINI-MISS® ».

    Les élections de « MINI-MISS® » sont très réglementées et sont régies par une charte d’éthique interne au Comité, à savoir :

    - Le concours est interdit aux enfants de moins de 6 ans.

    - interdiction du maquillage (en dehors de la poudre libre incolore et transparente (anti-brillance) utilisée pour les prises de vues télévision et photos, du « gloss » transparent pour les lèvres et des paillettes en spray pour les cheveux, le maquillage n’est pas autorisé.)

    - interdiction de défiler en maillot de bain ou avec tous autres tenues en dehors du
    seul défilé en tenue de cérémonie dite « tenue de princesse ».

    - interdiction du port de talons hauts.

    - interdiction du port de tous artifices non en adéquation avec l’âge de la candidate. ( par exemple ; perruque et prothèses de toutes sortes…)

    Ce qui limite vraiment l’hypersexualisation des candidates qui est le leitmotiv de Madame Chantal JOUANNO !

    Michel LE PARMENTIER demande depuis des années que soit promulgué une Loi d’encadrement pour tous les concours mettant en scène des enfants et précise qu’il se tient à la disposition du Législateur pour en discuter !

    Service de presse du Comité National « MINI-MISS® »

  • lamadeleine
    lamadeleine     

    quelle tache celle là je propose d'interdire toutes les sportives en short et bien sur les nageuses à moitié nues . elle serait tres bien comme ministre dans un gouvernement islamiste!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Oui mais délivré par qui ? Un prof communiste donneur de leçon ? Un politique si compétent ? Un psy qui croit tout mieux savoir que les autres ? ;) Non, les individus doivent confronter leurs actes à l'avis de la société, et l'avis de la société c'est qu'ils habillent leurs gamines comme s'ils allaient la faire sauter par les membres du jury. Qu'ils l'assument.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Un jury composé de sexagénaires qui élisent des gamines en petite tenue, je vois pas qui ça pourrait intéresser à part des pervers.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'évolution c'est une question de cadre social. Le cadre social c'est une question de politique. Si on a envie de pointer une mère du doigt et de lui dire "t'as habillé ta fille comme une p*te, où est ce que t'as appris à élever des enfants, dans une porcherie ?" il suffit de le faire. La "politique" ce n'est pas laisser faire tout et n'importe quoi, réformer de temps en temps, surtout si ça sert à rien, placer ses potes dans des emplois fictifs et s'en mettre plein les poches. Même si c'est l'impression que ça donne ;)

  • virkernes666
    virkernes666     

    Ceci ne devrait même pas exister ! Il faudrait une loi pour protéger les enfants contre la bètise des parents !

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire