En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Chantal jouanno quitte le gouvernement
 

PARIS (Reuters) - La ministre des Sports, Chantal Jouanno, a annoncé lundi qu'elle quittait le gouvernement pour pouvoir siéger au Sénat. "J'ai...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

35 opinions
  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    avant d'être ministre, elle n'était rien. Si Sarko battu en 2012, elle est à la rue. Avec son mandat de sénatrice, elle est à l'abri pour longtemps, le Sénat ne pouvant être dissous

  • agenore
    agenore     

    moi aussi en situation je préfère la sécurité d'un long terme que l'éjection due a la perte des présidentielle puis la paie est très correcte la retraite aussi ni voyez aucune jalousie mais !!! Il me reste à tenter un Loto sur mes deniers ou avec mes sous (apprêtons nous a abandonner l'Euro).

  • Ouaff
    Ouaff     

    Son prénom a 5 lettres, il commence par un C et se termine par un A.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Voir mon commentaire ci-dessus.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Avant 2008, un parlementaire devenu ministre abandonnait son mandat qu'il laissait à son suppléant (ou au suivant de la liste pour les sénateurs élus à la proportionnelle).
    ------------------------------
    Si ensuite, il voulait retrouver son siège, il fallait une élection partielle. Il gardait un seul avantage : son suppléant n'avait pas le droit de se présenter contre lui.
    ------------------------------
    Avec la réforme constitutionnelle de 2008, ça a changé. Quand un ministre est "remercié", il retrouve automatiquement son siège de parlementaire sans élection partielle. Son suppléant ou le suivant de liste doit lui laisser la place.
    ----------------------------------Cette réforme plus les "questions constitutionnelles prioritaires" (QCP) votées par la droite et la gauche et qui ont conduit à reporter les procès Chirac et Tibéri. La réforme constitutionnelle était-elle pour la France ou pour le microcosme politicien ?

  • pasdedoute
    pasdedoute     

    Aucun ministre ne se recase à l'éducation nationale, s'ils sont pourtant tous d'accord avec le sort fait à cette institution il devrait donc bien y avoir des ministres prêts à aller enseigner dans une ZEP ? Curieux que cela ne se bouscule pas ! La veille Chantal JOUANNO a déclaré vouloir être sénatrice et, miracle, elle est sénatrice le lendemain ! Quelle lucidité ! Je vais essayer moi aussi de vouloir être..., on ne sait jamais, peut-être que demain matin au réveil je le serai !

  • malthus
    malthus     

    C'est vrai qu'en matière de drague des binationaux, le Président a montré son efficacité;)

  • CECIRE
    CECIRE     

    "Quand le bateau coule, les rats quittent le navire"

  • Lieut
    Lieut     

    Elle sait que Sarko est cuit . Elle sait qu'elle aura la retraite de ministre . Elle sait que pendant que la gauche va gouverner , elle sera planquée au sénat avec un bon salaire et plus tard une bonne retraite cumulée avec celle de ministre . Alors elle se fout d'être ministre 7 mois de plus . Longuet est moins futé mais on le savait .

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    Comme elle sait que Sarko ne sera pas réélu en 2012 et qu'elle perdra ainsi son job, elle a préféré prendre les devants.

Lire la suite des opinions (35)

Votre réponse
Postez un commentaire