En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Marc Ayrault s'est exprimé devant l'Assemblée nationale pour lui demander la poursuite de l'intervention française en Centrafrique.
 

L'Assemblée nationale a autorisé mardi la prolongation de l'opération militaire française en Centrafrique. Auparavant, Jean-Marc Ayrault s'était exprimé, en appelant à l'Europe et à l'ONU.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • arthurH
    arthurH     

    ah au fait.......Hollande cherche toujours ses 50 milliards...

  • arthurH
    arthurH     

    M. Ayrault, donnez-nous le montant de la facture pour savoir ce que cette affaire a coûté à la France et profitez-en pour nous donner aussi vos prévisions chiffrées pour la petite prolongation ?

  • Jean pierre Lacoste
    Jean pierre Lacoste     

    Tien,il me rappelle le fameux Douste "soigne ta mèche", aussi incapable que lui.

  • LE BEAUFRANCOIS
    LE BEAUFRANCOIS     

    L'Afrique, c'est l'affaire des africains. Marre de dépenser de l'argent pour des peuples qui se battent depuis des lustres. J'ai tout de meme appris qu'il y avait de l'or au Centrafrique. Qui est intéressé?

  • deuxc
    deuxc     

    Normal, la France a les moyens. Les députés sont courageux, d'ailleurs nombre d'entre eux envisagent de s'engager...Même pas peur les députés!

  • Jean Pointure
    Jean Pointure     

    et voila ump ps ^meme combat

  • Lysa
    Lysa     

    Et c'est pas fini...........Bruxelles prévoit que le déficit français dérapera à 3,9% du PIB en 2015 Le déficit public français ne devrait, selon la Commission européenne, que très peu s'améliorer dans les deux années qui viennent. Il attendrait 4 % cette année (après 4,2 % en 2013), et surtout 3,9 % en 2015, loin des 3% auxquels s'était engagé le gouvernement. Du coup, la dette culminerait à 97,3 % du PIB en 2015.

  • richard
    richard     

    et nos impôts augmentés ,AYRAULT c'est pas drôle pour les Français de supporter vos délires

  • daddy
    daddy     

    Il n'y a pas d'argent, sauf quand il y a des intérêts en haut lieu ! Le peuple gaulois devra s'en souvenir dans peu de temps !

  • korben
    korben     

    alors qu on cherche des MILLIARDS d'euros pour boucler les budgets , eux ils se payent le luxe de jouer aux petits soldats IRRESPONSABLES

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire