En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bernard Cazeneuve à Lunel, le 7 février 2015.
 

Un mois après le massacre de Charlie Hebdo, Bernard Cazeneuve s'exprimait depuis Lunel, dont une dizaine de jeunes sont partis combattre en Syrie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • mamily
    mamily     

    Si on veut tourner a la dérision ses propos on peut lui donner raison en interprétant qu'il n'y a pas de territoire sanctuarisé car ils sont partout et grâce a eux !!

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    INFO- 50 personnes bloquées et traumatisées à Mâcon(71) au nouvel intermarché- suite à une tentative de braquage- j'en saurais plus demain- (voir le JSL)

  • beaudolo
    beaudolo     

    C'est qu'il pourrait faire peur le petit!

  • uncle benz
    uncle benz     

    Allez pépère va donc faire un tour dans nos citées. Mais surtout sans escorte !!!

  • bouledog
    bouledog     

    AUCUN SANCTUAIRE c'est bien mais que va t-on faire des plus de 1500 radicaux en France recensés qui peuvent passer à l'action d'un moment à l'autre , voilà le résultat après toutes ces régularisations sans compter vous avez ce que vous méritez , et nous nous devons subir ces voyous , n'oubliez pas d'indemniser l'imprimerie que les forces de l'ordre ont détruit , c'est la moindre des choses de voir cet homme désemparé sans avoir les moyens de reconstruire

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Un mois après le massacre de Charlie Hebdo,", dites-nous BFM, y aura-t-il: " Deux mois après le massacre de Charlie Hebdo, trois mois après...., quatre mois après...., etc"?

    uncle benz
    uncle benz      (réponse à beaudolo)

    hé oui jusqu'en 2017 ...

  • Marie Amélie
    Marie Amélie     

    Neuf étrangers condamnés pour des faits de terrorisme, et non-expulsables, sont assignés à résidence en France.
    Cette situation juridique est curieuse : indésirables mais inexpulsables, condamnés mais logés et nourris à l'œil.
    Il fait QUOI Cazeneuve ? La CEDH nous impose cette vermine dans notre département. HONTEUX !

    Pourquoi supprimer mon commentaire, cette annonce est sur la page de RTL. La charte est respectée non?

  • vestale
    vestale     

    Trés grande fermeté !!!laissez moi rire....les socialistes sont les plus grands laxistes de tous les temps et ils parlent de fermeté !!! c'est justement à cause d'eux qu'on en est là !

  • scheise
    scheise     

    Expliquez moi ,il avait dit partir faire le djihad n est pas un délit ???

  • valgego
    valgego     

    Constante de gauche , avec Vals ce fût inacceptable pendant deux ans , et la délinquance a augmenté pendant deux ans ; avec Cazeneuve , on n'accepte pas ,mais on a beau décliner l'inacceptable sous toutes les formes , le terrorisme est omniprésent depuis qu'il est là . Le problème ne vient donc pas de l'inacceptable ,mais de ce que la justice accepte . Sous le précédent gouvernement ,la délinquance a diminué régulièrement pendant 5 ans ,malgré la diminution des effectifs de police ,..... elle augmente depuis sous toutes ses formes malgré les ZSP et l'augmentation des effectifs , cherchez l'erreur .

    patriote13
    patriote13      (réponse à valgego)

    Tout est dit dans votre texte ! On nous prend pour des jambons !

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire