En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard Cazeneuve s'exprime au micro de BFMTV, dans l'avion l'emmenant à Washington, le 19 février.
 

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rend ce jeudi aux Etats-Unis pour une visite de trois jours, consacrée à la lutte contre le terrorisme et la propagande en ligne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Pazzon
    Pazzon     

    @berry37-J'ai fait cette même réflexion ce soir à table, quand il s'agit du ramadan, dans les médias on en parle en long et en large pendant toute sa durée, mais ils ne disent rien sur la façon d'égorger les moutons....le carême des chrétiens, c'est quoi ce truc là? connais pas, grand silence des médias, La France catholique est complètement oubliée, zappée!

  • librepenseur
    librepenseur     

    Exact, les chiffres officiels étaient donnés au JT 2 hier soir. L'année passée , profanation de cimetières Juifs 6, musulmans 4, chrétiens 206 !!!

           vauban
    vauban      (réponse à librepenseur)

    vous avez raison .

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à librepenseur)

    Si les proportions étaient conservées il y aurait du y avoir dans les 30 cimetières musulmans profanés mais seulement 1 cimetière juif.
    Statistiquement il y a trop de profanations de cimetières juifs (x4) et français, trop peu pour les cimetières musulmans (x7), pour que ça respecte les proportions de population.
    Ce sont des chiffres facilement calculables, il suffit de savoir faire un produit en croix.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à librepenseur)

    google "profanations cimetieres 206 4 6" effectivement on tombe sur ces chiffres.
    Pas de lien direct because censure, mais je confirme que les données sont reportées et accessibles.

           vauban
    vauban      (réponse à HeyBaal)

    a quoi vous jouez ?????????????????

  • 37berry
    37berry     

    Hier, à Sarre-Union, il y a eu grand déplacement de personnalités. Le président de la République a fait un discours, 17 minutes et 38 secondes dans lequel il avoue « un sentiment de honte », il qualifie les faits d’« innommables, insupportables », il déclare : « La république, c’est le respect dû aux morts. » Dans ces 17 minutes de discours, il n’a pas seulement parlé des juifs, directement atteints par la profanation ; il a trouvé le moyen d’évoquer les musulmans en citant l’accroissement du nombre d’agressions contre eux. Pas une fois, pas une seule fois, il n’a prononcé le mot « chrétien », s’abritant honteusement derrière le vocable général « autres religions ». Aujourd’hui, ce sont deux cimetières chrétiens qui ont subi le même affront, le même outrage. Quelle est l’attitude de l’Élysée ? Un communiqué, c’est tout ! Et pas n’importe quel communiqué : 53 mots, pas un de plus. Le voici : « Le président de la République condamne fermement les profanations des cimetières de Tracy-sur-Mer dans le Calvados et de Saint-Béat en Haute-Garonne où plusieurs crucifix et stèles ont été vandalisés. Ces actes indignes portent atteinte aux valeurs de notre République. Tout sera mis en œuvre pour que leurs auteurs soient rapidement identifiés et punis. » On dirait qu’il s’en prend à des voleurs de pommes.

  • 37berry
    37berry     

    PAUVRE FRANCE :::: Les Verts ont pressé la mairie de Rambouillet de déplacer deux œuvres hors du domaine public : une statue du Seigneur de Rambouillet en prière qui date du XVIIe siècle ainsi qu’un tableau du Christ en croix de Charles Thévenin, daté de 1788. Les dates de création de ces œuvres devraient suffire à prouver leur légitimité en France, mais les Verts ont trouvé que c’était le moment de brandir la « laïcité ». Les attaques se font plus franches : on vise les crèches, et un amendement à la loi Macron prévoit carrément le remplacement de certains jours fériés « catholiques», pour l’instant en outre-Mer. La suppression du préfixe « saint » dans les noms de rues ou de villes fait pour l’instant sourire, il est certain que nous y arriverons, en toute logique.

  • al Azar
    al Azar     

    Nous prend il pour de grands naïfs ? C'est là que ça commence ....
    Lyon: 22 mosquées salafistes recensées dans l'agglomération Hier mardi, RTL a publié une note concernant des informations transmises par les services de renseignements. Cette note recense la prise de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Dans la région lyonnaise on dénombrerait 22 mosquées dont l'orientation religieuse se rapprocherait du mouvement fondamentaliste. Un phénomène qui s'étendrait également à d'autres villes : il existerait 25 salles de prière radicales en Ile-de-France, 13 à Marseille ainsi que dans des villes moyennes telles que Vitrolles, Alès ou encore Brest. La vigilance autour de ces mosquées a été renforcée depuis les attentats parisiens et même si les appels au jihad ne sont jamais directs, les prêches des imams qui pousseraient au radicalisme sont sous haute surveillance policière. Sur le salafisme, relire l'analyse du professeur Yadh Ben Achour (Université de Tunis) "Le salafiste n'est pas un pauvre égaré de l'histoire de l'islam"

  • al Azar
    al Azar     

    Nous prend il pour de grands naïfs ? C'est là que ça commence ....
    Lyon: 22 mosquées salafistes recensées dans l'agglomération Hier mardi, RTL a publié une note concernant des informations transmises par les services de renseignements. Cette note recense la prise de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Dans la région lyonnaise on dénombrerait 22 mosquées dont l'orientation religieuse se rapprocherait du mouvement fondamentaliste. Un phénomène qui s'étendrait également à d'autres villes : il existerait 25 salles de prière radicales en Ile-de-France, 13 à Marseille ainsi que dans des villes moyennes telles que Vitrolles, Alès ou encore Brest. La vigilance autour de ces mosquées a été renforcée depuis les attentats parisiens et même si les appels au jihad ne sont jamais directs, les prêches des imams qui pousseraient au radicalisme sont sous haute surveillance policière. Sur le salafisme, relire l'analyse du professeur Yadh Ben Achour (Université de Tunis) "Le salafiste n'est pas un pauvre égaré de l'histoire de l'islam"

  • al Azar
    al Azar     

    Nous prend il pour de grands naïfs ? C'est là que ça commence ....
    Lyon: 22 mosquées salafistes recensées dans l'agglomération Hier mardi, RTL a publié une note concernant des informations transmises par les services de renseignements. Cette note recense la prise de contrôle des mosquées par des imams salafistes. Dans la région lyonnaise on dénombrerait 22 mosquées dont l'orientation religieuse se rapprocherait du mouvement fondamentaliste. Un phénomène qui s'étendrait également à d'autres villes : il existerait 25 salles de prière radicales en Ile-de-France, 13 à Marseille ainsi que dans des villes moyennes telles que Vitrolles, Alès ou encore Brest. La vigilance autour de ces mosquées a été renforcée depuis les attentats parisiens et même si les appels au jihad ne sont jamais directs, les prêches des imams qui pousseraient au radicalisme sont sous haute surveillance policière. Sur le salafisme, relire l'analyse du professeur Yadh Ben Achour (Université de Tunis) "Le salafiste n'est pas un pauvre égaré de l'histoire de l'islam"

  • 37berry
    37berry     

    Le ministre des Cultes avait souhaité un « bon ramadan » aux musulmans. Il aurait pu être tout simplement juste, de formuler les mêmes vœux aux catholiques à l’occasion du mercredi des Cendres. À Notre-Dame de Paris, on l’a attendu en vain. Il n’est pas venu adresser un « signe d’affection » comme certain autre ministre de l’Intérieur, devenu depuis Premier ministre, à la Grande Mosquée de Paris.

  • Mouli-mouli
    Mouli-mouli     

    voici pourquoi : Le gouvernement a publié mercredi 24 décembre, à la faveur des fêtes de Noël, le décret d'application du très contesté article 20 de la loi de programmation militaire (LPM). Ce texte prévoit un accès très vaste des services de l'État aux télécommunications (téléphone, SMS, Internet, etc.) des Français, et à toutes les informations qui transitent par les réseaux nationaux.

  • deuxc
    deuxc     

    Avant internet, y avait pas de terrorisme, c'est bien connu!

    Mouli-mouli
    Mouli-mouli      (réponse à deuxc)

    Le gouvernement a publié mercredi 24 décembre, à la faveur des fêtes de Noël, le décret d'application du très contesté article 20 de la loi de programmation militaire (LPM). Ce texte prévoit un accès très vaste des services de l'État aux télécommunications (téléphone, SMS, Internet, etc.) des Français, et à toutes les informations qui transitent par les réseaux nationaux.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire