En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La réforme territoriale sera discutée dès ce mardi à l'Assemblée.
 

Le nouveau découpage des régions frustre de nombreux députés, à droite comme à gauche. Les parlementaires devront en débattre avant un vote final prévu le 23 juillet.

Newsletter Elysée 2017

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Pardon, l'idée de se servir sur ....

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Si le Centre échappe à Poitou-Charentes, fini l'idée de se renflouer sur cette région riche pour renflouer les dépenses somptuaires de Mme Royal. Pourtant, le président avait bien essayé ! Il semble qu'il y aurait comme un friselis négatif entre les députés et leur tête de liste !

  • John Murphy
    John Murphy     

    On devrait laisser les régions telles quelles sont, déjà les anciennes plaques d'immatriculation ont presque toutes disparues de la circulation alors le changement des régions, et si ca se fait, on devrait enlever le limousin et mettre le midi-pyrénées, dans la région des pyrénées-atlantiques, il y a beaucoup de toulousains et de tarbais qui viennent dans le département 64, ce serait mieux de mettre le midi-pyrénées, l'aquitaine et le poitou-charente.

  • petit caton
    petit caton     

    Carlos da silva...le suppléant de manuel valls...tout s'explique !!!

  • Damton
    Damton     

    pendant ce temps la , le reste va attendre très très long temps ! voir jamais

Votre réponse
Postez un commentaire