En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Coulisses de la Politique
 

La journée de mardi aura été celle des mauvaises nouvelles : prise d’otages, Mali, récession. Le voyage du président François Hollande en Grèce s’est transformé en gestion de crise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Pas de nouvelles bonnes nouvelles
    Pas de nouvelles bonnes nouvelles     

    Erreur de frappe.

  • Pas de nouvelles bonnes nouvelles
    Pas de nouvelles bonnes nouvelles     

    C'est de voir qui nous représente!

  • FILEDROIT
    FILEDROIT     

    j'etais ds le trsp marchandises sncf !!ça fait 40 ans que j'entends ce discours et les camions roulent toujours !de toutes facon il n'ya plus de gare fret a la sncf!

  • forgaia
    forgaia     

    Le Prince du Serpent vient voir en GRECE, les actions misent en place par ses amis du FMI. Il n'a rien compris, il ne sait pas qu'il n'est qu'un "faire valoir", il croit qu'il aura "une aura" auprès de ses nombreux amis "financiers", il devrait voir l'histoire cela lui montrera que le "faire valoir", n'ont jamais évolué.Oui nous sommes dans la Grande descente aux enfers du Prince, Prince que de nom et pas de personne. Il pourra mettre tous les habits qu'il veut, il ne sera jamais rien que moins aux yeux de ceux qu'il sert. Quand on revient à l'histoire les dates dont il nous bombarde sans arrêt: Attendez 2015-peut-être 2016- 2017 ou 2018, non, tout est mis en place pour démarrer en 2015, alors M.Prince DU serpent DE QUOI PARLEZ-VOUS??? OSEZ LE DIRE AUX FRANÇAIS POUR UNE FOIS. SARKOZY A TOUT VENDU, il a vendu le patrimoine Français des Français sans rien dire, aux plus offrants, il a donné "cadeau" aux Américains notre or, comme celui d'aujourd'hui suit la même ligne de conduite, SARKO disait en 2011, la crise est derrière nous, Hollande en 2012 et début 2013 à dit: la crise est derrière nous! n'est-ce pas le même chant qu'il nous chante lui et ses polichinelles de la grande gauche défectueuse??? SI, croyez-vous encore en ces paroles de vos politiques de droite et de gauche??? paroles qui quand elles sortent de leurs bouches: "puent" et vous inondent de leur immondices cérébraux.Alors il est temps de s'en rendre compte et maintenant voir les choses autrement. Revenir à la royauté nous sauvera!

  • Phildu65
    Phildu65     

    Que ne diraient pas les médias pour faire peur aux français et les inquiéter; et ça marche! Le pésimisme bat son plein. La guerre au Mali avec la mort d'un soldat ok, l'enlèvement au Cameroun ok, mais la crise? Où elle est la crise? Je pense qu'elle est plutôt dans les institutions poussièreuses de notre République par le manque d'une gestion rigoureuses des dépenses publiques.

    Quand je me promène dans la rue ou que je sors, je n'ai pas l'impression de vivre dans un pays exangue et dans le gouffre. La crise elle est que pour une certaine catégorie infime de français qui ne représente pas plus d'un millions à deux millions de personnes. Alors, sur 65 millions d'habitants, pas la peine d'en faire une affaire d'état. La com dramatisante ça suffit!! Quel intérêt ont les médias et les politiques à pérenniser cette ambiance de peur? Vendre de l'audit et des journeaux pour les premiers et créer un climat de querelle et de division entre les citoyens pour les second afin de se faire élire.

    J'habite dans les Hautes-Pyrénées à coté d'une grande station de ski. Il y a une foule considérable en cette période de vacances scolaires. Les locations sont complètes, les loueurs de skis se frottent les mains, Les parkings de la station sont bondés dès 10 heures du matin, les terrasse des restaurants d'altitudes sont bondées le midi malgré le prix élevé des repas et consommations. Il y a aussi énormément de familles espagnoles et de jeunes hispaniques et pourtant, eux aussi sont en crise!!

    Alors, la crise, elle est surtout dans les têtes et ça arrange bien les Etats de maintenir cette ambiance pour faire des réformes sans que le peuple se soulève. On va vous enlever tous vos acquis au profits des grandes fortunes et vous n'aurez même pas pu vous rebeller, tant la manoeuvre aura été diabolique et bien vue, par l'usage de techniques psychologiques de marketing et de communication.

Votre réponse
Postez un commentaire