En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • passo
    passo     

    mariage pour tous veut dire PMA ET GPA!!!! c'était décidé d'avance!!! les socialistes le savaient dés le départ!!! tout est fait pour noyer le poisson et faire gober cette loi!!! mais le résultat reste le même!!!! des entreloupettes, pour mieux berner!!!! ce sont vraiment des beaux menteurs!!!!!! une sorte de pouvoir de mensonges, de diversion, d'etat socialiste qui est instauré partout, dans toutes les institutions; lisez certains journaux vous verrez le président normal qui chantait sur tout les tons moi je, moi je, je n'avantagerais pas des personnes de mon entourage!!!! et il ne fait que ça!!!! il a placé toutes sa petite cour autour de lui!!!! tout cela s'appelle comment??? une dictature, ??? un royaume??? ou une présidence normale??? on connait la réponse...........

  • oriane100
    oriane100     

    Tout cela c'est de la rhétorique. On manipule l'opinion allègrement à grand renfort de propagande persuasive en jouant sur les séquences "émotion" par petits articles, par-ci par-là. Une fois, c'est "les pauvres mères qui ne peuvent pas avoir d'enfants sans GPA", une autre fois "La GPA pourrait se faire en famille pour éviter la marchandisation", tous les moyens sont bons pour faire passer d'une façon indolore l'ignominie régressive de l'exploitation d'autrui par autrui (GPA). Bien sûr : "Ne parlons pas de PMA maintenant, sinon on n'arrivera jamais à faire gober le mariage pour tous et s'il n'y a pas de mariage pour tous, il n'y aura pas de PMA pour les couples homosexuels."......

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Dès le départ les socialistes voulaient faire croire qu'il ne s'agissait "que de mariage" parce qu'ils savent que ce n'est pas l'idée de l'état civil, du vin d'honneur et de la vie privée qui gène les gens, mais la remise en cause concrète de la notion de famille par l'éducation des enfants. Ca, même s'il est évident que "ça fait partie du pack", il ne faut SURTOUT PAS EN PARLER. S'ils ont admis des thèmes tels que la PMA au sein du débat sur le mariage, c'est plus par maladresse ou par force des choses que par choix tactique. Et là, de dire "bon ok on en reparlera plus tard" ce n'est absolument pas une concession, c'est un gros avantage pour eux, ça leur évite de s'attirer la grogne bien légitime du peuple. Ils reviennent sur leur tactique d'opacité du début. "On ne débat QUE du mariage". Mensonge. Mais ça passera comme ça. Surtout avec un tel soutien des médias qui n'ont, pour l'instant et à part quelques exception, rien fait d'autre que de jouer le jeu des socialistes. Pourtant tout ce que la raison commande, c'est de savoir où on va avant de prendre des décisions. Mentir pour réformer, il n'y a que les dictateurs qui font ce genre de choses.

Votre réponse
Postez un commentaire